Université Saint-Louis - Bruxelles
|

La politique du genre

 

L’Université voit dans l’égalité, notamment l’égalité des genres, et la non-discrimination des principes essentiels qui doivent nécessairement guider ses actions. Ce souci se traduit à travers la réalisation de ses missions et objectifs, impliquant notamment de veiller à donner à chacune et chacun les meilleures chances de trouver sa place dans une société démocratique, solidaire, pluraliste et ouverte.

 

Comme les autres institutions de la Fédération Wallonie-Bruxelles, l’Université a bénéficié d’un subside en vue de développer une politique du genre et, spécialement, de dresser un rapport annuel sur la prise en compte de la dimension du genre en son sein. Une fonction de « personne de contact genre » (ou « PCG ») a été créée en 2014. En vertu d’une convention signée avec la Fédération pour les années académiques 2014-2015, 2016-2017 et 2017-2018, les principales missions de la PCG ont été définies comme suit :

 

rédiger un rapport annuel sur l’état de l’égalité de genre au sein de l’institution,

assurer une meilleure visibilité à la question du genre au sein de l’institution,

participer aux réseaux institutionnels, régional, national et international en lien avec la question du genre et

proposer un plan d’action en vue d’accroître l’égalité de genre au sein de l’institution.

 

Le 3 décembre 2014, sur proposition du Recteur, le Conseil de direction a, par ailleurs, institué un Comité interne d’accompagnement de la politique du genre et lui a donné pour missions de tirer les enseignements du rapport annuel sur l’état de l’égalité de genre et, en appui du travail réalisé par la PCG, de soumettre des pistes de réflexion et d’action. Ce comité est composé en suivant des critères de représentation des trois corps et des différents domaines d'études, ainsi que de l’intérêt manifesté pour la problématique du genre. Il compte également des représentant·s de la communauté étudiante.

 

Durant l’année académique 2015-2016, une nouvelle fonction de Conseiller du Recteur pour la politique du genre a été créée. Par ailleurs, la fonction de PCG a été attribuée à un nouveau membre du personnel, engagé spécifiquement pour accomplir ces tâches et participer au réseau des PCG. La PCG et la Conseillère du Recteur siègent au sein du Comité « Femmes et sciences » et participent à différents réseaux, outre leur contribution à la création d’un nouveau Master interuniversitaire en études de genre, qui a été lancé en 2017-2018.

 

Plusieurs bonnes pratiques existent déjà au sein de l’Université, même si cette dernière est consciente des améliorations qui peuvent encore être espérées, à la réalisation desquelles elle entend œuvrer les années à venir. Ces initiatives se manifestent sur le plan institutionnel (élaboration d’un rapport annuel sur l’état de l’égalité des genres, élaboration et utilisation d’une base de données d’analyse statistique sexuée des membres des personnels, relevé de la composition des commissions de recrutement, sensibilisation et information via le site internet de l’université et les outils de communication internes, attention portée lors de la rédaction et la confection des brochures à l’attention du public, choix des personnalités mises à l’honneur, etc.), dans le cadre de la gestion des ressources humaines (recrutement non-discriminatoire et politique RH respectueuse des genres, application de barèmes « neutres », etc.) et dans le souci d’une meilleure sensibilisation et information de la population étudiante (not. à travers la création du kot à projets "Genre·s et égalité" ainsi que l’organisation annuelle d’enseignements et conférences abordant la problématique de l’égalité des genres).

 

Réuni le 27 juin 2016, le Conseil de direction de l’Université a officiellement confirmé sa volonté d’initier et soutenir des actions respectueuses de l’égalité des chances et luttant contre toute forme de discrimination. Ce faisant, il confirmait aussi son souci que d’autres avancées concrètes soient mises en œuvre à moyen et long termes. En matière d’égalité des genres, le Conseil a ainsi :

donné mandat à la Conseillère du Recteur et au Comité d’accompagnement de la politique du genre d’œuvrer à élaborer un plan d’action à mettre en œuvre de façon progressive dès l’année académique 2016-2017 ;

préconisé de développer des stratégies et actions afin de permettre un équilibre entre les genres, notamment celles (i) d’œuvrer structurellement en faveur d’une meilleure mixité des emplois à tous les niveaux de recrutement, (ii) de soutenir une conciliation harmonieuse entre la vie professionnelle et la vie privée des membres des différentes catégories du personnel et (iii) de garantir que les critères de recrutement et d’évaluation des mérites professionnels tiennent compte des situations familiales et personnelles ;

recommandé d’assurer une représentation de minimum une personne de chaque sexe au sein des commissions de recrutement et de promotion dès que les conditions permettent une telle représentation ;

invité les instances et services concernés à assurer une meilleure visibilité de la question du genre au sein de l’institution.

Le Conseil a invité le Comité d’accompagnement de la politique du genre à assurer le suivi de l’ensemble de ces points et à lui faire rapport annuellement.

 

Le 6 octobre 2017, après une présentation des actions mises en œuvre en 2016-2017, le Conseil de direction a invité la Conseillère du Recteur et le Comité d’accompagnement de la politique du genre à prioritairement poursuivre ses missions en vue d’assurer un meilleur équilibre entre vie privée et professionnelle et de sensibiliser la communauté universitaire. Il a également validé le plan d'actions qui comporte quatre axes :

Veiller à une adéquate conciliation vie privée /  vie professionnelle

Actions de sensibilisation des étudiant.e.s

Communication et sensibilisation des membres du personnel

Etablissement du Rapport institutionnel sur l'état de l'égalité de genre.

 

Le 8 mars 2018, le Conseil de direction a adopté une "décision en faveur d'une communication inclusive".

 

Documents

 

Rapport sur l'état de l'égalité de genre à l'Université Saint-Louis (2015-2016)

Rapport sur l'état de l'égalité de genre à l'Université Saint-Louis (2016-2017)

Partenariat Wallonie-Bruxelles pour les chercheurs et les chercheuses

Déclaration du Conseil de direction du 27 juin 2016

Décision du 8 mars 2018 du Conseil de direction en faveur d'une communication inclusive

"Pourquoi l'USL-B a-t-elle fait le choix de mettre en oeuvre une communiction et une écriture dites "inclusives"" ?  (note basée sur l'argumentaire soumis au Conseil de direction du 8 mars 2018)

 

 

Personnes de contact

 

Conseillère du Recteur pour la politique du genre : Charlotte Pezeril

Personne de contact genre (PCG) : Laura Bertora

Comité d’accompagnement de la politique du genre

 

Comité Femmes et sciences

 

Décret du 10 mars 2016 instituant le Comité Femmes et Sciences

Le Comité sur le site de l’ARES

Université Saint-Louis - Bruxelles | Boulevard du Jardin botanique, 43 | 1000 Bruxelles | Belgique | Tél : +32 2 211 78 11 | Fax : +32 2 211 79 97 | N° d'entreprise : TVA BE 0413.332.242