Université Saint-Louis - Bruxelles
|

Allemand

 

Pourquoi choisir l'allemand ?

En Belgique et à l’étranger, le personnel qui maîtrise cette langue est très recherché tant dans le monde des affaires, des sciences et  des techniques, que dans les milieux judiciaires, les banques, les entreprises spécialisées dans la communication multilingue, les ONG, le monde politique… 

 

Langue rigoureuse et exigeante par sa grammaire flexionnelle (l’allemand comporte des conjugaisons et des déclinaisons), elle est aussi vivante et actuelle.

 

Quelque 130 millions de personnes parlent l’allemand dans le monde. Au sein de l'Union européenne, l'allemand s'impose de plus en plus.

 

L'allemand est langue officielle en Allemagne, en Autriche, au Liechtenstein, en Suisse, au Luxembourg, en Belgique et dans la région italienne du Tyrol du Sud. Sans avoir le statut de langue officielle, l’allemand est également parlé en France (Alsace, Moselle), au Danemark, en Hongrie, en Pologne, en République tchèque, en Russie (Allemands de la Volga), en Roumanie (Transylvanie/Banat) et en Slovaquie. Dans le reste du monde, l’allemand est parlé en Afrique du Sud, en Namibie, au Togo et en Tanzanie, mais aussi en Amérique du Nord (souvent dans des variantes dialectales ou archaïques, en particulier en Pennsylvanie), et en Amérique du Sud, plus précisément  au Paraguay, au Chili, en Argentine et au Brésil.

 

Quel niveau au préalable ?

Aucune connaissance préalable de la langue allemande n'est exigée.

 

Nous accueillons tant les étudiants débutants complets, moyens ou avancés, que ceux dont l'allemand est la langue maternelle. Tous bénéficient d'un encadrement spécialisé et efficace.

 

Anglais

 

Pourquoi choisir l'anglais ?

Il n'est sans doute pas nécessaire de souligner l'importance de la langue anglaise dans tous les domaines d'activités et dans tous les échanges internationaux.

 

Le programme de cours offre aux étudiants la possibilité de se spécialiser en anglais scientifique, juridique, économique. L'anglais littéraire et le sous-titrage font aussi l'objet de cours spécialisés. Tous ces domaines en pleine expansion nécessitent des traducteurs compétents.

 

Quel niveau préalable ?

Les cours d'anglais sont accessibles aux étudiants qui disposent déjà de bonnes connaissances linguistiques de base acquises dans l'enseignement secondaire.

 

Néerlandais

 

Pourquoi choisir le néerlandais ?

Le néerlandais est la première langue nationale de la Belgique : les Flamands représentent en effet près de 60% de la population du pays.

 

En Belgique francophone, le néerlandais est la première langue étrangère utilisée par les sociétés et les administrations.

 

Le néerlandais est en outre une des langues culturelles d’Europe. Le riche passé de la Flandre et des Pays-Bas a permis de tisser un réseau commercial aux quatre coins de la planète. Ainsi, parmi les dix plus grosses sociétés de l’Union européenne figurent trois multinationales en partie ou entièrement néerlandaises (Shell, Unilever, Philips).

 

Une bonne connaissance du  néerlandais constitue un atout fondamental pour obtenir un emploi en région bruxelloise et même en Wallonie. Les bilingues français-néerlandais dont la langue maternelle est le français sont encore relativement rares en Belgique, et ils sont donc très recherchés sur le marché de l’emploi (bureaux de traduction, banques, assurances, administrations nationales, sociétés).

 

Quel niveau préalable ?

Pour choisir le néerlandais à l’Université Saint-Louis, il faut idéalement avoir suivi du néerlandais pendant au moins 4 ans à raison de 4 heures par semaine. Une connaissance de base est donc requise.

 

Comment s’organisent les cours de néerlandais ?

Pour les cours de néerlandais, les groupes sont généralement de 20 à 40 étudiants.

 

Quel est l’objectif à atteindre ?

Au terme de la formation, les étudiants en néerlandais doivent être compétitifs sur le marché de l’emploi, et pouvoir notamment concurrencer les étudiants flamands formés en français. Ils doivent donc atteindre une excellente maîtrise de la langue écrite et parlée, sur le plan de la production et de la réception.

 

Espagnol

 

Pourquoi choisir l'espagnol ?

Langue officielle de vingt et un pays, l’espagnol est parlé par plus de 340 millions de locuteurs natifs. Pour de multiples raisons, c’est une des langues les plus étudiées dans le monde.

 

On prévoit que pour l’année 2050 il y aura 550 millions d’hispanophones. Elle sera, par son poids démographique et économique, son extension géographique et son homogénéité linguistique, la deuxième langue de communication dans le monde. Naturellement, elle est langue officielle des grandes institutions supranationales (Union européenne, ONU).

 

Elle est donc la clé pour un grand nombre de métiers dans les relations internationales, le commerce et le tourisme.

 

Pour toutes ces raisons, c'est la langue choisie par la majorité de nos étudiants.

 

Quel niveau préalable ?

Il n’y a pas d’exigences préalables pour l’inscription en espagnol. Néanmoins, la connaissance de la langue est un atout. Au bloc 1, le groupe est scindé au début de l’année : les « vrais » débutants d’une part et les étudiants qui ont fait de l’espagnol pendant leurs études secondaires d’autre part.

 

Italien

 

Pourquoi choisir l'italien ?

Parlé par plus de 65 millions de personnes, l’italien est tout d’abord une des grandes langues de culture de l’Europe. Pendant des siècles, l’Italie a été l’éducatrice de notre continent. Les chefs-d’œuvre qu’elle a produits dans d’innombrables domaines - littérature, musique, beaux-arts, sciences - ont façonné la physionomie de l’Europe. Apprendre l’italien, découvrir la culture qui s’est exprimée dans cette langue, c’est se donner une clé pour mieux comprendre l’identité européenne.

 

L’Italie d’aujourd’hui n’est pas moins créative que celle d’hier. Mode, design, gastronomie, technologies de pointe, mais aussi cinéma, littérature sont quelques-uns des domaines où elle tient dignement son rang et parfois même où elle occupe une position dominante. Les petites et moyennes entreprises italiennes sont bien présentes en Europe et constituent des partenaires commerciaux de choix.

 

Enfin l’italien est, depuis le début de l’aventure européenne, une des langues officielles de l’Union. Même s’il a perdu de son poids au sein des Institutions, il continue d’être régulièrement utilisé dans les multiples organisations qui gravitent autour du Parlement.

 

Cette présence de l’Italie dans l’économie, la culture et la politique européennes contemporaines génèrent une importante masse de textes qu’il faut traduire en français.

 

Quel niveau préalable ?

Les études de traduction et d'interprétation ne nécessitent aucune connaissance préalable de l’italien. C’est la raison pour laquelle la formation débute par une longue phase de découverte de la langue.

 

Russe

 

Pourquoi choisir le russe ?

La Russie est un pays immense, un continent à elle seule, pourrait-on dire. Même après l'effondrement de l'URSS, elle reste l’Etat le plus vaste du monde.

 

Les quelque 145 millions de Russes qui y vivent, ainsi que les républiques de l'ex-URSS, parlent tous la même langue, à peine teintée d'une pointe d'accent ici ou là. Vous pourrez donc vous adresser à tous les Russes sans craindre de ne pas les comprendre. En outre, vous pourrez aussi entrer en contact avec la très nombreuse diaspora russe, répartie dans de nombreux pays du globe, y compris en Belgique.

 

Au plan politique, la Russie est et restera une grande puissance sur la scène internationale. La Fédération de Russie fait partie de nombreuses organisations internationales de premier plan (ONU dont elle est un membre permanent du Conseil de Sécurité, G-8, Conseil de l'Europe, OSCE, etc.). En outre, elle ne cesse d’élargir ses relations de coopération et de partenariat avec l’OTAN et l’Union européenne.

 

Après une période de transition où elle a dû s’émanciper de son passé soviétique, l’économie russe se consolide et progresse désormais d’année en année. Elle s’ouvre aussi vers l’extérieur, ce qui lui vaut une place de plus en plus en vue dans les échanges internationaux. Ici encore traducteurs et interprètes sont précieux pour traduire et négocier les contrats, préparer et accompagner les délégations.

 

Les statistiques de l'UNESCO montrent que le russe occupe la deuxième place dans le monde pour les publications techniques et scientifiques

 

Dans le domaine des arts, la Russie a donné au monde des personnalités majeures : Tchaïkovski, Prokofiev, Kandinsky, Tolstoï, Dostoïevski, Tchekhov,... sans oublier les célèbres ballets russes et leurs étoiles.

 

Quel niveau préalable ?

Aucune connaissance préalable de la langue russe n'est exigée.

 

Turc

 

Pourquoi choisir le turc ?

La Turquie, au carrefour entre l’Orient et l’Occident, est un pays dynamique en pleine expansion, candidat à l’adhésion à l’Union européenne. Les possibilités de collaboration politiques, scientifiques et économiques avec ce nouveau partenaire sont infinies,

 

La connaissance de la langue turque permet d’appréhender une culture millénaire qui brille depuis longtemps au firmament des civilisations mondiales.

 

L’étude de la langue turque connaît un formidable essor. Aujourd’hui plus que jamais, des possibilités de carrière intéressantes s’offrent aux traducteurs et interprètes anglais-turc-français.

 

L’ensemble des langues turques est parlé dans les Balkans, en Turquie, dans le nord de l'Iran, dans toute l'Asie centrale ex-soviétique, en Sibérie et dans le nord-est de la Chine (Xinjiang et Gansu). Le turc est la 7ème langue du monde par son nombre de locuteurs.

 

Quel niveau préalable ?

Aucune connaissance préalable du turc n’est requise.

 

Le turc à l’Université Saint-Louis

L’Université Saint-Louis organise les études de traduction et interprétation dans la combinaison anglais-turc-français en collaboration avec l’Université libre de Bruxelles.

 

Arabe

 

Pourquoi choisir l'arabe ?

Langue officielle de vingt-trois pays d’Afrique, du Proche et du Moyen-Orient, l’arabe est aujourd’hui parlé par environ 170 millions de personnes, ce qui la place au sixième rang des langues les plus parlées dans le monde.

 

L’intensification des relations commerciales et politiques avec les pays arabes offre des perspectives inédites pour les métiers de la traduction et de l’interprétation.

 

Quel niveau préalable ?

Aucune connaissance préalable de l'arabe n’est requise.

 

L'arabe à l’Université Saint-Louis

L’Université Saint-Louis organise les études de traduction et interprétation dans la combinaison anglais-turc-français en collaboration avec l’Université libre de Bruxelles.

 

Chinois

 

Pourquoi choisir le chinois ?

L'étude du chinois est à la fois passionnante et enrichissante. Il s'agit d'abord de découvrir une langue très différente des langues indo-européennes. En Chine, on dit qu’elle est aussi belle au regard qu’à l'oreille. Vous aimerez, en effet, le graphisme des sinogrammes, leur étymologie, l'histoire de leur évolution, tout comme la musicalité de cette langue tonale.

 

Tout en étudiant la grammaire, vous percevrez les mystères de la pensée et de la logique chinoises. Ainsi, progressivement, vous vous familiariserez avec le mode de vie des Chinois. Le chinois (mandarin), parlé par plus de 70% de la population chinoise, compte 900 millions de locuteurs.

 

C'est un fait : la Chine est un partenaire commercial incontournable. Aujourd'hui, beaucoup d'entreprises traitent avec ce pays, proposant de nombreux débouchés professionnels. Les institutions internationales ont elles aussi besoin de traducteurs - interprètes maîtrisant le chinois.

 

Quel niveau préalable ?

Aucune connaissance préalable du chinois n’est requise.

 

Le chinois à l’Université Saint-Louis

L’Université Saint-Louis organise les études de traduction et interprétation dans la combinaison anglais-turc-français en collaboration avec l’Université libre de Bruxelles.

 

La langue des signes de Belgique francophone (LSFB)

 

Pourquoi choisir la LSFB ?

La langue des signes de Belgique francophone (LSFB) est la langue naturelle qu’utilisent les personnes sourdes et leurs proches en Belgique francophone. La LSFB était enfin reconnue dans notre pays en 2003, devenant ainsi notre quatrième langue nationale.

 

La connaissance de la grammaire et du lexique de la LSFB permettra une acquisition facilitée des autres langues des signes avoisinantes ou plus lointaines. Ainsi, la Vlaamse Gebarentaal, utilisée au nord du pays, est proche de la LSFB et un bon utilisateur de la LSFB pourra vite se faire comprendre d’un sourd flamand !

 

La traduction et l’interprétation en LSFB sont des métiers fascinants, stimulants et dont la pénurie se fait sentir depuis longtemps en Wallonie et à Bruxelles.

 

Le métier de traducteur en LSFB est un métier en pleine expansion : nombreux sont les supports vidéo en LSFB qui doivent être traduits en français. 

 

L’interprète en LSFB travaille lui dans l’immédiateté et dresse des passerelles entre les utilisateurs de la langue des signes et ceux utilisant une langue orale.

 

Tous deux sont actifs dans une grande variété de domaines (administrations publiques, milieux médicaux, juridiques ou scolaires, événements culturels ou sociaux, réunions d’entreprises, conférence, etc.). Inutile de préciser que ces professions sont essentielles à l’épanouissement des sourds.

 

Comment s’organisent les cours de LSFB ?

Le programme de cours sera identique à celui des autres combinaisons de langues. Les cours de LSFB sont organisés en petits groupes et les formateurs sont des locuteurs natifs sourds.

 

Quel niveau au préalable ?

Aucune connaissance préalable de la langue des signes de Belgique francophone n’est exigée.

Nous accueillons tant les étudiants débutants complets, moyens ou avancés, que ceux dont la langue des signes est la langue maternelle. Tous bénéficient d’un encadrement spécialisé et efficace.

 

Quel est l’objectif à atteindre ?

Au terme de leur formation, les traducteurs et interprètes en LSFB doivent être en mesure d’apporter à leurs clients sourds et entendants un service de haute qualité. Ils auront acquis à cette fin une maîtrise élevée de leurs langues de travail, une culture générale solide et de bons réflexes de professionnels.

Université Saint-Louis - Bruxelles | Boulevard du Jardin botanique, 43 | 1000 Bruxelles | Belgique | Tél : +32 2 211 78 11 | Fax : +32 2 211 79 97 | N° d'entreprise : TVA BE 0413.332.242