Université Saint-Louis - Bruxelles
|

Politique institutionnelle européenne

 

Priorité 1 : Augmenter le nombre d’échanges

 

Pour les étudiants

L’Université Saint-Louis attache la plus haute importance à la maîtrise de plusieurs langues dans le contexte actuel d’un marché du travail européen et international multilingue. Depuis de nombreuses années, l’Université a mis l’accent sur la valeur ajoutée qu’apporte la maîtrise de diverses langues : elle a ainsi joué un rôle de pointe dans l’éducation multilingue puisqu’elle offre depuis plus de vingt ans des diplômes bilingues et trilingues (français, néerlandais, anglais) ainsi que des cours d’allemand, d’anglais, d’espagnol, d’italien et de néerlandais. En outre, cette palette de langues est encore plus large en faculté de traduction et interprétation.

 

De même, l’Université Saint-Louis encourage ses étudiants à passer un semestre dans une autre université afin de découvrir d’autres cultures et d’autres méthodes d’apprentissage et d'approfondir leurs connaissances linguistiques. Pour les étudiants en traduction et interprétation et en langues germaniques, il est même devenu obligatoire de passer un semestre d'immersion multiculturelle dans un autre pays.

 

L’Université promeut activement les échanges interuniversitaires par le biais d’une campagne d’informations coordonnée et mise en œuvre localement par les coordinateurs facultaires et la cellule Erasmus. A l'avenir, nous souhaitons améliorer la promotion des échanges Erasmus en développant encore notre site Internet et en organisant davantage de sessions d’informations tant pour les étudiants actuels que potentiels. Par ailleurs, des sessions de sensibilisation et préparation au "choc culturel" ont également récemment été mises en place.

 

Notre Université étant principalement spécialisée dans le premier cycle, la majorité des échanges ont lieu durant un quadrimestre de la troisième année de baccalauréat. Des échanges sont également organisés pour les étudiants du second cycle inscrits à l’un de nos masters en études européennes et bientôt aussi pour les étudiants inscrits à notre master en stratégie et analyse de la communication interactive.

 

Tous les étudiants sélectionnés pour prendre part aux programmes d’échange le sont sur base du mérite. L’Université sélectionne les étudiants sans égard à leur religion, leur sexe, leur origine ethnique ou leur classe sociale. Les candidatures posées par les étudiants souffrant d’un handicap sont examinées sur les mêmes bases que celles des autres candidats. En outre, l’Université est déterminée à continuer de favoriser les étudiants les plus démunis par une aide complémentaire interne.

 

Pour le personnel

L’Université Saint-Louis considère les échanges du personnel académique et administratif comme une opportunité pour le développement tant professionnel que personnel. La mobilité des enseignants et du personnel administratif est valorisée et encouragée : elle facilite en effet la coopération entre institutions, permet la dissémination de bonnes pratiques entre universités et favorise le développement de projets de recherche conjoints avec les partenaires. Par ailleurs, l’Université accueille également le personnel d’autres universités partenaires et apprécie leur précieuse collaboration à ses programmes d’enseignement.

 

Priorité 2 : Développer des partenariats de grande valeur et renforcer les liens existants

 

Avec plus de 200 conventions bilatérales, l’Université Saint-Louis offre une large gamme de destinations, au sein et en dehors de l’Union européenne, aux étudiants et aux membres du personnel. Au cours des prochaines années et en praticulier dans le cadre de la nouvelle programmation Erasmus (2021-2027), l’Université Saint-Louis continuera à étendre et à consolider son réseau de partenaires en forgeant de nouveaux liens avec d’autres universités, européennes ou non, ainsi qu’en renforçant les liens existants avec nos partenaires.

 

Nos partenaires sont sélectionnés avec soin et sur base de cinq paramètres : la représentation géographique (par exemple, une extension des accords avec les pays du Sud et de l’Est de l’Europe a récemment été mise en oeuvre), les langues, la spécialisation, la qualité de l'enseignement et les contacts privilégiés.

 

Ces critères ont été mis en place afin de garantir aux étudiants partant en échange une formation adéquate et complémentaire à leur cursus. En outre, l’Université Saint-Louis plaide pour la qualité avant la quantité : nous mettons tout en œuvre pour assurer la plus haute qualité dans nos activités de mobilité. Dans cette perspective, les échanges du personnel et des étudiants sont évalués et ces évaluations sont prises en compte dans le renouvellement des conventions bilatérales.

 

Nos partenaires, tout comme nous, sont soumis à la Charte qui exige certaines pratiques promouvant la qualité. La participation au Programme permet donc d’entrer dans un cercle vertueux de la qualité et donc de contribuer à améliorer la gouvernance interne.  

 

Priorité 3 : Améliorer l’image internationale et l’attractivité de l’Université

 

D’une part, l’Université Saint-Louis accueille davantage d’étudiants qu’elle n’en envoie à l’étranger. A Saint-Louis, nous accordons une attention particulière à ce que les étudiants se sentent comme chez eux. Grâce à sa petite taille (4000 étudiants), l’Université offre une atmosphère chaleureuse et conviviale au sein de laquelle étudiants et membres du personnel peuvent bénéficier d’une relation personnalisée. Pour continuer à attirer des étudiants et pour booster son attractivité internationale, l’Université Saint-Louis s'engage à s’investir encore davantage afin de satisfaire les besoins des étudiants, de les encadrer au mieux et de faciliter leur intégration.

 

Située en plein cœur de la ville multiculturelle de Bruxelles, l’Université Saint-Louis bénéficie de la présence d’institutions internationales et européennes, qui constitue certainement l’un de ses principaux atouts. Afin de sensibiliser les étudiants étrangers à ces organisations, l’Université Saint-Louis a développé deux séminaires de 30h, à leur attention, dédiés à l'enseignement de l'histoire et à la découverte des rouages de ces institutions. En outre, une semaine d'introduction à la culture belge est organisée chaque année en début de quadrimestre. Enfin, un cours sur l'histoire et la culture belge est dispensé au premier et au second quadrimestre.

 

Si l’Université offre déjà de nombreux cours dispensés en anglais aux étudiants internationaux (équivalant à environ 30 crédits ECTS par quadrimestre), elle continuera à développer encore davantage cette offre de cours de même que l’offre de cours de français langue étrangère spécifiquement destinés aux étudiants étrangers.

 

D’autre part, le service des Relations internationales met tout en œuvre pour rendre les programmes de l’Université attractifs et poursuivra ce développement en concluant de nouveaux accords au sein et en dehors de l’Union européenne.  

 

Depuis 2018, la cellule organise également une "Academic staff week" annuelle dans le cadre de laquelle des professeurs du monde entier interviennent dans les cours de l'Université. Cet événement contribue également au rayonnement international et européen de l'établissement.

 

Priorité 4 : Nous conformer aux nouvelles règles édictées par l'UE et rendre la mobilité "verte"

 

La première étape vers une plus grande prise en compte de l’environnement et la lutte contre le réchauffement climatique est bien entendu de se conformer, comme toutes les institutions participant au nouveau projet Erasmus+, aux nouvelles règles de l’Erasmus Without Paper. Nous sommes dès lors en train de mettre en place une procédure de digitalisation conformément à ce qui est attendu des institutions pour la nouvelle programmation Erasmus+ (Accords interinstitutionnels conclus de manière digitale, gestion totalement informatisée des mobilités,etc).

 

Par ailleurs, différentes options pour encourager le respect de l’environnement dans le cadre des mobilités ont déjà été envisagées.

 

Tout d’abord, nous souhaitons encourager l’utilisation du train plutôt que de l’avion là où il est possible de se rendre en train. Ceci d’autant que le train permet de découvrir l’Europe, de faire des connaissances et de prendre le temps. Vu l’impact moindre pour l’environnement, nous souhaitons encourager ce mode de transport autant que possible. De plus, nous sensibiliserons davantage les étudiants en leur demandant de ne pas faire des aller-retour durant leur échange afin non seulement de vivre l’expérience à 100% mais également de réduire l’impact environnemental de leur séjour.

 

Enfin, suite aux conclusions de l’étude pour réduire l’impact environnemental de l’université (étude actuellement en cours), d’autres projets seront également implémentés afin de réduire l’impact environnemental des projets de mobilité.

Université Saint-Louis - Bruxelles | Boulevard du Jardin botanique, 43 | 1000 Bruxelles | Belgique | Tél : +32 2 211 78 11 | Fax : +32 2 211 79 97 | N° d'entreprise : TVA BE 0413.332.242