Université Saint-Louis - Bruxelles
|

ESPO1161 - Sociologie



Crédits : 5

Professeur :
Mode d'enseignement :
Présentiel, premier quadrimestre, 30 heures de théorie.

Horaire :
Premier quadrimestre
le mercredi de 10:45 à 12:45 au 119 Marais 3200

Langues d'enseignement :
Néerlandais.

Objectifs d'apprentissage :
Le cours vise à introduire les étudiant.e.s au champ de la sociologie en les rendant sensibles aux enjeux scientifiques, politiques, philosophiques, que revêt toute recherche entreprise en sociologie. Il s'agira d'explorer les structures de la société moderne, tels qu'elles ont été découvertes et puis étudiées par les sociologues depuis plus d'un siècle, et d'offrir ainsi des repères aux étudiant.e.s pour aborder les problèmes auxquels la société fait face.

Prérequis :
Aucun

Corequis :
Aucun

Contenu de l'activité :
Après avoir introduit le cadrage et le type de problématisation qu'offre la sociologie (William Thomas, Charles Wright Mills, e.a.), le cours abordera en profondeur la notion d'inégalité sociale, ses dimensions à la fois objectives et subjectives ainsi que les façons dont les inégalités de classes, de genre et de groupes racisés peuvent se conjuguer. Ensuite, nous aborderons les autres caractéristiques structurelles de la société moderne que sont la sécularisation, la globalisation, et l'individualisation (Manuel Castells, Ulrich Beck e.a.). Ce n'est qu'alors que nous remonterons dans l‘histoire de la discipline pour en étudier les fondateurs (Durkheim, Weber), après quoi nous passerons les dernières séances à l'étude des conflits entre classes et groupes d'intérêts (de Marx à Pierre Bourdieu) et à l'étude de la culture et de la performativité sociale dans le sens le plus large du terme (Clifford Geertz, Judith Butler, e.a.).

Activités d'apprentissages prévues et méthodes d'enseignement :
Ce cours combine l'ex cathedra et un dispositif participatif. Concrètement, la titulaire et les étudiant.e.s élaborent une compréhension commune de la discipline en faisant usage d'un manuel dont des parties devront être lues et préparées à l'avance (uen vingtaine de pages de lecture avant chaque séance). La séance est alors dévolue à déplier et approfondir le bagage acquis par la lecture, combinant des élaborations du type « questions réponses » aux élaborations du type ex cathedra. En parallèle, de façon autonome, les étudiant.e.s doivent écouter une émission hebdomadaire sur la rédio flamande et s'accaparer d'une problématique sociétale en particulier, en lisant un livre d'analyse récent rédigé par un.e chercheur.e ou intellectuel.le flamand.e. Les sept problématiques abordées en 2019-2020 sont : la sexualité et les inégalités de genre ; l'inefficacité des prisons et de l'incarcération ; la mémoire coloniale et les tensions qu'elles suscitent ; le racisme structurel ou d'Etat ; les effets (dé)politisants de la globalisation ; les problèmes créés par le capitalisme vert ; la crise de la démocratie représentative. En auditoire, les étudiant.e.s peuvent alors introduire des éléments de leur lecture dans la discussion et l'apprentissage de la sociologie. L'épreuve finale porte sur les éléments préparés puis approfondis en auditoire, ainsi que sur la mise en relation de ces approfondissements avec la lecture obligatoire.

Méthodes d'évaluation :
Examen oral à livre ouvert.

Bibliographie :
Manuel dont des passages seront sélectionnés pour la préparation des séances:
• Rudi LAERMANS, 2012, De maatschappij van de sociologie, Amsterdam : Boom.
Lecture obligatoire additionnel, un livre à choisir parmi ceux-ci:
• Hans Vandecandelaere, 2019, En vraag niet waarom: Sekswerk in België, Berchem: Uitgeverij EPO, 264 blz
• Hans Claus, 2019, Hoe lang houdt de gevangenis nog stand?, Gent: Borgerhoff & Lamberigts, 192 blz.
• Jan Raymaekers, 2018, Kinderen van de kolonie, Antwerpen: Polis, 222 blz.

• Rachida Aziz, 2017, Niemand zal hier slapen vannacht, Berchem: EPO Uitgeverij, 260 blz.
• Diab Abou Jahjah, 2016, Pleidoooi voor radicalisering, Amsterdam & Antwerpen: De Bezige Bij, 146 blz.
• Chris De Stoop, 2015, Dit is mijn hof, Amsterdam & Antwerpen: De Bezige Bij, 282 blz.
• David Van Reybrouck, 2013, Tegen verkiezingen, Amsterdam & Antwerpen: De Bezige Bij, 192 blz

Un podcast à écouter hebdomadairement:
• Interne Keuken Radio 1