Université Saint-Louis - Bruxelles
|

DRAN1120 - Introduction to the Culture of the English-Speaking World


USL-B


Crédits : 4

Professeur :
Mode d'enseignement :
Premier quadrimestre, 30 heures de théorie.

Langues d'enseignement :
Anglais

Objectifs d'apprentissage :
L'objectif du cours est d'initier les étudiants à la diversité du monde anglophone et des problèmes fondamentaux qui le traversent (pouvoir, identité, rayonnement…).


Prérequis :
Aucun

Corequis :
Aucun

Contenu de l'activité :
Le titre du cours démontre le souci de tenir compte d'une identité multiple. La culture du monde anglophone renvoie à une réalité plus vaste que la culture « anglo-saxonne » ou la culture « anglo-américaine ». Prenant la langue anglaise comme trame, l'occasion sera donnée d'approcher des auteurs anglophones en provenance d'Afrique (Wole Soyinka, Nadine Gordimer, J.M. Coetzee...), des Caraïbes (V.S. Naipaul, Jean Rhys…), ou du sous-continent indien (Arundhati Roy, Anita Desai, Salman Rushdie, R.K Narayan, Nadeem Aslam…). Cette approche servira à s'interroger, entre autres, sur les rapports entre culture et pouvoir (Edward Saïd). Naturellement, des auteurs anglo-américains « classiques » ponctuent le cours et sont repris dans le syllabus : Elizabeth Gaskell, William M. Thackeray, Harper Lee, Allen Ginsberg…

Le cours se charpente en quatre thèmes qui, ensemble, brossent un large éventail de considérations culturelles du monde anglophone. Après l'introduction, destinée à cerner la notion même de « culture », le cours se décompose autour des thèmes suivants.

1. Culture politique du monde anglophone : institutions et problèmes contemporains (ex. place du Royaume-Uni dans l'Union européenne ; place de la religion dans le débat politique des Etats-Unis, …).
2. Culture social du monde anglophone : outre le traitement réservé aux habitants originaires des Etats-Unis, la cause des noirs est emblématique d'un échec patent outre-Atlantique, depuis le « Civil rights movement » des années 50-60 à la discrimination positive (« affirmative action ») d'aujourd'hui. L'élection de Barack Obama marquera-t-elle une évolution significative pour ces minorités ?
3. Culture économique du monde anglophone : au-delà des images d'Epinal, l'on s'attachera à évaluer la réalité de l'opposition entre le tout-Etat en Europe et le tout-économique aux USA.
4. Culture juridique du monde anglophone. Cette question est abordée par le prisme de l'efficience supposée de la Common Law et une réflexion sur la question de l'américanisation du droit dans le monde.


Activités d'apprentissages prévues et méthodes d'enseignement :
Le cours est centré sur un exposé ex cathedra, entrecoupé de périodes de discussion portant sur des textes que les étudiants auront lus et analysés par avance. Ces discussions appuieront les développements théoriques. Elles développeront également la capacité des étudiants de mener des échanges en langue anglaise afin d'y acquérir une certaine « fluency ». Outre le recueil de textes et le plan du cours, l'exposé se fait à l'aide d'une présentation Powerpoint.


Méthodes d'évaluation :
L'évaluation se fait au moyen d'un examen écrit. Les critères d'évaluation de l'examen portent sur la compréhension des sujets vus au cours, la structure du raisonnement, les capacités d'analyse et de synthèse ainsi que sur la possibilité de faire des relations entre différentes parties du cours. L'examen tient compte également de la clarté de l'exposé. Aucun document n'est autorisé à l'examen.


Bibliographie :
La bibliographie pour chaque partie du cours se décompose sommairement comme suit :

Introduction : Edward Said, Culture and Imperialism (London : Vintage, 1993) ; Amartya Sen, The Argumentative Indian (London : Penguin, 2005) ; Norman Davies, The Isles. A History (London : Macmillan, 1999) ; Simon Schama, A History of Britain, 3 vol. (London : BBC Worldwide Ltd., 2002) ; David Crystal, The English Language (London : Penguin, 1988) ; Michael Edwards, Racine et Shakespeare (Paris : PUF, 2004) ; Steven Johnson, Everything Bad is Good for You (London : Allen Lane, 2005) ; James E.B. Breslin, Mark Rothko. A Biography (Chicago : University of Chicago Press, 1993) ; Robert Hughes, Culture of Complaint. The Fraying of America (Oxford : Oxford University Press, 1993) .

1) Culture politique : J. Steven Watson, The Reign of George III, 1760-1815 (Oxford : Clarendon Press, 1960) ; Sir Llewellyn Woodward, The Age of Reform, 1815-1870 (Oxford : Clarendon Press, 1962) ; Sir Robert Ensor, England, 1870-1914 (Oxford : Clarendon Press, 1936) ; A.J.P. Taylor, English History, 1914-1943 (Oxford : Clarendon Press, 1965) ; Godfrey Hodgson, More Equal Than Others (Princeton : Princeton University Press, 2004) ; Seymour Martin Lipset, American Exceptionalism (New York : W.W. Norton and Company, 1996) ; Anthony Sampson, Who Runs This Place ? The Anatomy of Britain in the 21 Century (London : John Murray, 2004) ; Pascal Gauchon (Ed.), L'exception américaine (Paris : PUF, 2004) ; Paul Kennedy, Preparing for the Twenty-First Century (NewYork : Random House, 1993).

2). Culture sociale : A.H. Halsey, Change in British Society (Oxford : Oxford University Press, 1991) ; Robert Hughes, Culture of Complaint. The Fraying of America (Oxford : Oxford University Press, 1993) ; Lawrence Lader, Power on the Left (New York : W.W. Norton and Company, 1979) ; Arundhati Roy, The God of Small Things (London : Flamingo, 1997).

3). Culture économique : Bernard W. Wishy, Good-bye Machiavelli. Government and American Life (Baton Rouge, La. : Louisiana State University Press, 1995) ; Louis Menand, The Metaphysical Club (New York : Farrar, Straus and Giroux, 2001) ; Robert D. Putnam, Bowling Alone (New York : Simon and Schuster, 2000) ; Joseph Dorfman, The Economic Mind in American Civilization (New York : The Viking Press, 1946)..

4). Culture juridique : Richard A. Posner, Law and Economics, 2nd ed (Boston : Little, Brown, and Company, 1977); Richard Posner, Law and Literature. A Misunderstood Relation (Cambridge, Ma. : Harvard University Press, 1988) ; Antoine Garapon, Juger en Amérique et en France (Paris : Odile Jacob, 2003) ; Patrick Glenn, Legal Traditions of the World. Sustainable Diversity in Law (Oxford : Oxford University Press, 2000).


Autres informations :
Les étudiants disposent d'un ouvrage faisant office de syllabus et de recueil de textes. Comme indiqué ci-dessus, la lecture des textes est vivement encouragé afin de faciliter la compréhension des questions abordées au cours et la mise en commun des réflexions. Le titulaire du cours répond aux questions des étudiants sur rendez-vous ou par la voie électronique à l'adresse suivante : francois.vandermensbrugghe@usaintlouis.be