Université Saint-Louis - Bruxelles
|

COMU1211 - Corporate communication and public relations


USL-B


Crédits : 5

Professeur :
Mode d'enseignement :
Premier quadrimestre, 30 heures de théorie.

Horaire :
Premier quadrimestre
le jeudi de 10:45 à 12:45 au 119 Marais 1200

Langues d'enseignement :
Anglais

Objectifs d'apprentissage :
• Les étudiant(e)s seront en mesure de définir et de comprendre les différences et les similitudes entre la communication corporate, les relations publiques, le marketing et la propagande d'entreprise.
• Les étudiant(e)s seront capables d'aborder la communication corporate, la communication organisationnelle et les relations publiques d'un point de vue théorique critique.
• Les étudiant(e)s seront en mesure d'utiliser et d'évaluer de manière critique la terminologie employée pour la communication et les relations publiques (communication avec les parties prenantes, identité de l'entreprise, image de marque, réputation, stratégie de communication, gestion des problèmes et des crises, lobbying).
• Les élèves apprendront à déconstruire les stratégies de discours d'entreprise, de communication et de relations publiques et à évaluer ces messages de manière critique.
• Les étudiant(e)s seront en mesure de réfléchir de manière critique à la responsabilité sociale des entreprises et aux questions éthiques liées à l'utilisation professionnelle des stratégies de communication dans les sociétés démocratiques.



Prérequis :
Pour le programme de Bachelier en droit :

Pour le programme de Bachelier en information et communication :

Pour le programme de Bachelier en sciences politiques, orientation générale :

Pour le programme de Bachelier en sociologie et anthropologie :


Corequis :
Contenu de l'activité :
Ce cours fournit une introduction à la communication organisationnelle, à la communication corporate et aux relations publiques. Les identités, les attitudes et les pratiques des consommateurs, des clients, des ‘stakeholders' et des citoyens sont des cibles pour les professionnels hautement qualifiés qui visent à façonner l'image et la réputation de sociétés, d'entreprises et de marques en particulier. Nous aborderons les organisations en tant que structures de contrôle de la communication. Le cours est divisé en trois parties principales.

Nous nous intéresserons tout d'abord à l'histoire, au langage, aux concepts et aux pratiques de la communication organisationnelle, tels qu'ils se sont développés depuis le début du XXe siècle. Ce faisant, nous nous concentrerons de plus en plus sur les questions de la structuration de l'identité au sein des organisations commerciales et non commerciales.

Deuxièmement, nous nous concentrerons sur la manière dont les organisations communiquent avec d'autres parties prenantes telles que les consommateurs, les politiciens, les groupes de pression, etc. Cela nous rapproche du domaine de la communication d'entreprise et des relations publiques proprement dites. Des sujets tels que la gestion de la réputation, la communication de crise, l'opinion publique et la responsabilité sociale des entreprises seront abordés. Nous demanderons s'il y a une différence entre les relations publiques, storytelling et la propagande d'entreprise.

Troisièmement, les étudiant(e)s recevront une introduction à l'analyse du discours critique afin d'analyser les identités, les marques, les récits et les documents d'entreprise. Une position critique vis-à-vis de la communication d'entreprise et des relations publiques implique une prise en compte de la relation entre les acteurs de l'entreprise, les médias et les processus décisionnels démocratiques. Des questions telles que le whitewashing et la diversité dans les organisations peuvent également offrir des sujets de discussion fructueux. Sur la base d'une introduction à l'analyse critique du discours, nous analyserons collectivement une étude de cas. La communication en ligne et hors ligne du Belgian Nuclear Forum, la communication de crise de Facebook après le scandale Cambridge Analytica, sont des exemples d'études de cas possibles.

Quatrièmement, les étudiant(e)s sont tenu(e)s de présenter une analyse critique d'une étude de cas en communication corporate et / ou en relations publiques. Les étudiant(e)s sont libres de proposer leurs propres cas, mais ils/elles ont besoin de l'approbation du professeur avant de présenter leurs travaux.




Activités d'apprentissages prévues et méthodes d'enseignement :
Cours magistral en combinaison avec des discussions collectives des textes et des exemples assignés.

Afin d'organiser les discussions, nous utiliserons une méthode de «puzzle» permettant aux étudiant(e)s d'échanger des idées les un(e)s avec les autres avant de présenter leurs résultats à la classe.

Tout au long du cours, les étudiant(e)s sont invité(e)s à lire une série de textes obligatoires et à réfléchir sur les supports fournis par Moodle.



Méthodes d'évaluation :
Session d'examen de janvier (premier quadrimestre)

Lors de la session d'examen de janvier, les étudiant(e)s seront évalué(e)s sur la base de deux composantes:

• Examen écrit: 70%
• Présentation de groupe: 30%

Il n'est pas nécessaire de réussir les deux composantes séparément pour réussir le cours.

Les étudiant(e)s doivent être présent(e)s lors de toutes les présentations de groupe. Si l'étudiant(e) n'assiste pas à ces présentations sans justification appropriée, l'étudiant(e) concerné(e) aura automatiquement un 0/20 sur la présentation de groupe lors de la session d'examen de janvier.

Si les examens ne peuvent pas être organisés sur le campus en raison de la réglementation COVID19, l'examen sera organisé en ligne via Moodle. Ce sera un examen écrit avec des questions ouverts.

Session d'examen de juin (deuxième quadrimestre)

Les étudiant(e)s ayant échoué au cours de la session de janvier seront évalué(e)s sur la base de deux composantes en deuxième quadrimestre:

• Examen écrit: 70%
• Présentation de groupe ou paper individuel: 30%

Il n'est pas nécessaire de réussir les deux composantes séparément pour réussir le cours.

Les étudiant(e)s qui n'ont pas réussi le cours à la session de janvier mais qui n'ont pas réussi la présentation du groupe peuvent conserver les points originaux de leur présentation.

Alternativement, les étudiant(e)s qui n'ont pas réussi le cours à la session de janvier mais et qui n'ont pas réussi la présentation en groupe non plus, peuvent également écrire un paper individuel pour remplacer les points obtenus pour la présentation en groupe de janvier. Le sujet de la tâche individuelle doit être convenu en collaboration avec le professeur avant le 1 juillet.

Les étudiant(e)s qui n'ont pas réussi le cours à la session d'examen de janvier et qui n'ont pas réussi la présentation en groupe peuvent également écrire un paper individuel pour remplacer les points obtenus pour la présentation en groupe de janvier. Si les étudiant(e)s ne le font pas, ils conserveront simplement les points obtenus lors de la session de janvier. Le sujet de chaque paper doit être convenu en collaboration avec le professeur.

Si les examens ne peuvent pas être organisés sur le campus en raison de la réglementation COVID19, l'examen sera organisé en ligne via Moodle. Ce sera un examen écrit avec des questions ouverts.




Bibliographie :
Les élèves disposeront d'une sélection de textes et de ressources audiovisuelles. La bibliographie suivante n'est ni exhaustive ni exhaustive, mais elle indique les sujets que nous discuterons en classe.

Alvesson, M., & Karreman, D. (2000). Varieties of discourse: on the study of organizations through discourse analysis. Human Relations, 53(9), 1125-1149.

Alvesson, M., & Willmott, H. (2002). Identity regulation as organizational control: Producing the appropriate individual. Journal of Management Studies, 39(5), 619-644. doi:10.1111/1467-6486.00305

Breeze, R. (2013). Corporate discourse. London: Bloomsbury Publishing.

Butterick, K. (2011). Introducing public relations: theory and practice. London: Sage.

Cornelissen, J. (2014). Corporate communication: a guide to theory and practice. London: Sage Publications.

L'Etang, J., McKie, D., Snow, N., & Xifra, J. (Eds.). (2017). The Routledge handbook of critical public relations. London / New York: Routledge.

L'Etang, J. (2011). Public Relations: concepts, practice and critique. London: Sage Publications.

Mumby, D. K. (2013). Organizational communication: a critical approach. London: Sage Publications.

Miller, D., & Dinan, W. (2008). A century of spin: how public relations became the cutting edge of corporate power. London: Pluto Press.

Les lectures recommandées et les ressources audiovisuelles seront fournies via le forum en ligne Moodle.




Autres informations :