Université Saint-Louis - Bruxelles
|

SOCA1310 - Sociologie de l'action collective


Crédits : 5

Professeur :
Mode d'enseignement :
Deuxième quadrimestre, 30 heures de théorie.

Horaire :
Second quadrimestre
le mardi de 08:30 à 10:30 au 119 Marais 3200

Langues d'enseignement :
Français


Objectifs d'apprentissage :
Le cours vise à permettre aux étudiants de s'approprier et d'avoir la capacité de mettre en œuvre les théories et concepts de la sociologie de l'action collective afin de caractériser, comprendre et expliquer les phénomènes de mobilisation (et de démobilisation), tant historiques que contemporains.

Prérequis :
Pour le programme de Bachelier en histoire :

Pour le programme de Bachelier en information et communication :

Pour le programme de Bachelier en philosophie :

Pour le programme de Bachelier en sciences politiques, orientation générale :

Pour le programme de Bachelier en sociologie et anthropologie :


Corequis :
Aucun

Contenu de l'activité :
a) Amener les étudiants à situer et à s'approprier les principales théories, les principaux concepts et auteurs de la sociologie de l'action collective, tant de la sociologie francophone que de la sociologie anglo-saxonne ;
b) Susciter une réflexion à propos des caractéristiques et des métamorphoses de l'action collective (anciens et nouveaux mouvements sociaux), en cherchant en particulier à analyser les formes, les conditions et les enjeux des mobilisations contemporaines (locales (phénomène NIMBY) et globales, enjeux de redistribution et enjeux de reconnaissance, action syndicale et mobilisations « citoyennes », transformation des répertoires d'action
c) Sur le plan de la formation à la démarche et aux méthodes sociologiques, le cours visera également à introduire aux principes et méthodes de l'analyse sociologique des phénomènes d'action collective, en présentant des recherches emblématiques et des cas d'études.



Activités d'apprentissages prévues et méthodes d'enseignement :
Descriptif du cours magistral :


Introduction
- Historicité de l'action collective
- Définitions et typologies

Partie I - La Boite à outils : théories et concepts pour analyser l'action collective
1. Les paradigmes sociologiques et les théories de l'action collective
paradigmes sociologique et théories de l'action collective
2. Critique des théories de l'action collective
3. les relations d'échange, les relations de solidarité, relation sociale et acteur social
4. Les étapes de l'action collective : théorie de la mobilisation et de la démobilisation
5. Les concepts de la sociologie actionnaliste
6. Les dimensions structurelles de la mobilisation : régimes et structure d' opportunités politiques
7. Les effets de la mobilisation
8. Grille d'analyse d'une action collective


Partie 2 : Les mutations de l'action collective
1. Les mobilisations dans une societé globalisée
2. Transnationalisation des pouvoirs et contre-pouvoirs
3. Caractéristiques des « nouveaux mouvements sociaux

Partie 3 - les méthodes d'analyse de l'action collective : l'intervention sociologique et l'analyse en groupe
1. Genèse et fondements
2. Postulats épistémologique
3. Le dispositif méthodologique

Sur le plan de ses modalités pédagogiques, le cours est basé sur des exposés magistraux de l'enseignant, sur la présentation d'études de cas, des exercices d'appropriation et un jeu de mise en situation


Descriptif de l'AA impliquante (dispositif[s] mis en place, prestation[s] attendue[s] de la part des étudiants...) :

3 options sont proposées :
1. La réalisation d'un travail original d'analyse d'une action collective
2. La lecture d'un ouvrage de référence (parmi une liste de 10) et l'établissement d'une fiche synthétique et analytique de lecture ;

3. La lecture d'un portefeuille de lectures, dont l'appropriation sera évaluée dans le cadre de l'examen



Méthodes d'évaluation :
En fonction de l'option choisie par l'étudiant, trois modalités sont possibles :
1 - Un examen écrit « classique », portant sur la matière présentée au cours (maîtrise des théories et des concepts) et capacité de les mettre en œuvre à propos de cas concrets (présentés sur base d'articles de presse, d'extraits d'entretien…).

+ AA : Cet examen porte également sur l'appropriation du portefeuille d'articles, pour un tiers de l'examen (7/20)

2 - Un examen écrit « classique », portant sur la matière présentée au cours (maîtrise des théories et des concepts) et capacité de les mettre en œuvre à propos de cas concrets (présentés sur base d'articles de presse, d'extraits d'entretien…).

+ AA : La remise d'une fiche de lecture de 8 pages rédigée par l'étudiant et portant sur la lecture d'un ouvrage classique de la sociologie de l'action collective

3 - Un travail individuel écrit
L'évaluation des connaissances sera basée sur la réalisation d'un travail écrit individuel - ou à deux - portant sur l'analyse d'une action collective. Ce travail mettra en œuvre les théories et concepts vus au cours à propos d'une action collective (mobilisation locale, mouvement social,…) choisie et analysée par l'étudiant. Ce travail comportera un petit volet méthodologique (réalisation d'un ou deux entretiens, recherche et analyse de documents, observation participante).

Consignes pour le travail individuel
Le travail consistera en une analyse, personnelle et originale, d'une action collective, appréhendée, au choix :
1) dans sa globalité (de sa genèse à son aboutissement provisoire)
2) dans une de ses séquences ( 1) de l'indifférence à la protestation, 2) de la protestation à la mobilisation, 3) ses effets (ou une partie de ses effets) ;
3) dans une de ses dimensions (le répertoire d'action, les leaders, le membership, le rôle des organisations de mouvement social, les tensions entre les différents types de membership….)



Bibliographie :
Ouvrages généraux conseillés :

BAJOIT, Guy « Pour une sociologie relationnelle, Paris, PUF, 1992
BECK, Ulrich Pouvoir et contre-pouvoir à l'heure de la mondialisation, Paris, Flammarion, 2003
MATHIEU, Lilian Comment lutter ? Sociologie et mouvements sociaux, ED. Textuel, Coll.
La Discorde, Paris, 2004
NEVEU Erik, Sociologie des mouvements sociaux, Paris, La découverte, Coll. Repères, n°
207.


Autres informations :