Université Saint-Louis - Bruxelles
|

Les doctorats pour la Faculté de philosophie, lettres et sciences humaines

 

 

Les écoles doctorales

 

En Communauté française de Belgique, la formation doctorale est organisée sur une base interuniversitaire sous l'égide du FNRS.

 

Quatre école doctorales (Graduate Colleges) couvrent les domaines d'études de l'Université Saint-Louis - Bruxelles :

 

une école doctorale en philosophie

une école doctorale en langues et lettres*

une école doctorale en histoire, art et archéologie

une école doctorale en art et sciences de l'art

 

* Nb : Depuis 2007, les étudiants titulaires d'un Master en traduction et/ou interprétation ont accès au doctorat en traductologie organisé par les Universités francophones belges en collaboration avec les catégories traduction-interprétation des Hautes Écoles. Ce doctorat a été créé au sein de l'École doctorale Langues et Lettres (ED3) du FNRS.

Toutes les informations relatives aux modalités d'inscription et au programme sont disponibles sur le site : www.langues-et-lettres.frs-fnrs.be

 

Des écoles doctorales thématiques (Graduate Schools) sont en outre placées sous la responsabilité d'un comité scientifique et relèvent d'une ou plusieurs écoles doctorales, suivant leur éventuelle interdisciplinarité. Les équipes d'enseignement et de recherche de Saint-Louis participent activement à l'animation de ces écoles doctorales.

 

Pour en savoir plus sur les Ecoles doctorales, consultez le site du Fonds national de recherche scientifique.

 

 

Les commissions doctorales

 

Le suivi académique des parcours de chaque doctorant est du ressort d'une commission doctorale de domaine, dont les membres sont désignés par le Conseil de Faculté :  

 

Les règlements

 

Le nouveau règlement doctoral propre à l'Université Saint-Louis a été adopté le 8 septembre 2014.

 

Règlement doctoral Saint-Louis

 

Anciens règlements doctoraux :

 

Règlement doctoral de l'Académie 'Louvain'

Règlement spécifique du doctorat en philosophie et lettres

 

 

Les thèses de doctorat en cours

 

Philosophie

 

Akos Herman : «La remémoration comme acte graphique et spatial dans la philosophie de l'histoire de Walter Benjamin».

Promoteur : L. Van Eynde, Université Saint-Louis.

 

Bardet Anne : «De la raison vitale à la raison narrative historique : l'élaboration d'une philosophie ortéguienne de la culture».

Promoteurs : L. Van Eynde, Université Saint-Louis; Jaime de Salas, Universidada Complutense de Madrid.

 

Karsenty Romain : «Le philosophe et le militant : une réflexion à partir de Cornélius Castoriadis».

Promoteur : L. Van Eynde, Université Saint-Louis.

 

Person Quentin : «Genèse, structure et performativité du discours ontologique de la négativité dans la philosophie de Hegel».

Promoteur : L. Van Eynde, Université Saint-Louis.

 

Mees Martin : «Le sublime, une anthropologie romantique : voilement et dévoilement du monde dans la philosophie et l'art».

Promoteur : L. Van Eynde, Université Saint-Louis.

 

Pfeiffer Natacha : «Pour une nouvelle iconologie de l'intervalle. Recherches philosophiques sur le corps cinématographique de la silhouette».

Promoteur : L. Van Eynde, Université Saint-Louis.

 

Smith Dorothy : «A la recherche d'une forme sensible de l'universalité humaine : enjeux philosophiques, esthétiques et politiques de la danse de l'avenir d'Isadora Duncan».

Promoteur : S. Klimis, Université Saint-Louis

 

 

Langues et lettres

 

Coutaz Nadège : «Scène, essai et roman. Trois façons de représenter Antigone chez Sophocle, Maria Zambrano et Henry Bauchau».

Promotrices : S. Klimis, U. Heidmann, co-tutelle Université Saint-Louis/Université de Lausanne.

 

Gallez Françoise : «Eine kognitive, sprachtypologische und didaktische Untersuchung deutscher. Konstruktionen mit Partikelverben».

Promotrice : S. De Knop, Université Saint-Louis.

 

Impe Anaëlle : «Le théâtre de marionnettes au XXIe siècle : un corps à corps monstrueux et grotesque».

Promotrice : I. Ost, Université Saint-Louis.

 

Histoire, art et archéologie

 

Docquier Gilles : «La Toison d’or comme référent politique, culturel et mémoriel en Belgique (XIXe-XXIe siècles)».

Promoteurs : E. Bousmar, N. Tousignant, Université Saint-Louis.

 

Falzone Emmanuël : «Le pouvoir de juridiction de l’évêque et son exercice dans le diocèse de Cambrai. Les officialités de Cambrai et de Bruxelles (c.1180 - c.1559)  : deux tribunaux épiscopaux et leur jurisprudence».

Promoteurs : J.-M. Cauchies, Université Saint-Louis, M. Vleeschouwers-Van Melkebeek, U Gent.

 

Federinov Bertrand : «Le monde du livre à Mons au XVIIIe siècle».

Promoteur : J.-M. Cauchies, Université Saint-Louis.

 

Henriet Benoît : " Bleeding the Rainforest. Power, Ecology, and Labour in the Leverville oil palm concession (Belgian Congo, 1910-1940)".

Promoteur : N. Tousignant, Université Saint-Louis.

 

Maurin Olivier : «La Hongrie et les provinces belgiques au temps de la guerre de Succession d’Espagne (1700-1715). Étude comparée de deux espaces périphériques de la monarchie habsbourgeoise».

Promoteurs : S. Dubois, Université Saint-Louis, Fr. Cadilhon, Université Bordeaux III.

 

Peters Kirsten : «La magistrature belge sous l’occupation durant la Seconde Guerre mondiale».

Promoteurs : J.-P. Nandrin, Université Saint-Louis, X. Rousseaux, UCL.

 

Piret Bérengère : «Les indigènes face à la justice coloniale. Une histoire du Congo belge au travers des archives des tribunaux de district (1934-1958)».

Promoteurs : N. Tousignant, Université Saint-Louis, S. Dauchy, Lille 2-Saint-Louis.

 

Simon Nicolas : "Quand légiférer, c 'est communiquer. Société et dynamique de la décision gouvernementale dans les anciens Pays-Bas (ca.1500 - ca.1610)."

Promoteurs : Ph. Desmette, Université Saint-Louis, J.-M. Cauchies, Université Saint-Louis.

 

VERREYCKEN Quentin : "Bleeding the Rainforest. Power, Ecology, and Labour in the Leverville oil palm concession (Belgian Congo, 1910-1940)."

Promoteur : Prof. Nathalie Tousignant, Université Saint-Louis.

 

Wilmart Julien : "Les deux compagnies de Mousquetaires de la Maison militaire du roi (1622 - 1776) : recrutement, vie militaire, stratégies sociales et représentation culturelle".

Promoteurs : S. Dubois, Université Saint-Louis et L. BELY, Université Paris-Sorbonne, dans le cadre d"une cotutelle de thèse.

 

Art et sciences de l’art

 

Lidl Christel : «La Vie mode d’emploi - Romans de Georges Perec, un modèle théorique et pratique pour une oeuvre contemporaine multimédia».

Promoteurs : Ch. Nannicini, Université Saint-Louis, Y. Bernard, ERG.

 

 

Les thèses de doctorat défendues depuis 1996

 

Pour rappel : depuis l'année 2007-2008, selon l'article 69 du Décret du 31 mars 2004 et selon l'article 132, §1 du Décret du 7 novembre 2013, le grade de docteur est conféré sans mention.

 

Philosophie

 

Le grade de docteur en Philosophie a été décerné le 27 juin 2014 à Natacha ISRAËL pour sa thèse intitulée : «Mélancolie, scepticisme et écriture du pouvoir à l'âge baroque», réalisée sous la direction de Laurent Van Eynde (Université Saint-Louis, co-promoteur) et de Catherine Colliot-Thélène (Université de Rennes 1, co-proomotrice), dans le cadre d'une cotutelle internationale de thèse avec l'Université de Rennes 1 (France).

 

Le grade de docteur en Philosophie a été décerné le 5 mars 2011 à Augustin DUMONT pour sa thèse intitulée : «L'opacité du sensible chez Fichte et Novalis. Recherches sur les théories et pratiques de l'imagination transcendantale dans leur mise à l'épreuve du langage».

 

Le grade de docteur en Philosophie a été décerné le 7 décembre 2010 à Eléonore FAIVRE d'ARCIER pour sa thèse intitulée : «Puissances de l’imagination symbolique : incarnation, relation et autonomie. Lecture du système critique et idéaliste d’Ernst Cassirer».

 

Le grade de docteur en Philosophie a été décerné le 28 février 2008 à Johan COLLARD pour sa thèse intitulée : «De l’essentialisme au transcendantal : autour du principe de discontinuité phénoménologique dans la philosophie de J.N. Mohanty». 

 

Histoire, art et archéologie

 

Le grade de docteur en Histoire, histoire de l’art et archéologie a été décerné le 23 septembre 2013 à Marc Debuisson pour sa thèse intitulée : «Régimes démographiques et structures économiques dans les communautés villageoises de la province de Namur au cours de la première moitié du 19e siècle (1815-1856)».

Les promoteurs étaient : Eric Bousmar, Université Saint-Louis et Thierry Eggerickx, UCL.

 

Le grade de docteur en Histoire, histoire de l’art et archéologie a été décerné le 9 décembre 2011 à Geneviève WARLAND pour sa thèse intitulée : «L’usage public de l’histoire. Grammaire de la nation et de l’Europe chez Blok, Lamprecht, Lavisse et Pirenne ; Ferry et Rüsen».

 

Le grade de docteur en Histoire, histoire de l’art et archéologie a été décerné le 30 mai 2011 à Pierre-Olivier de BROUX pour sa thèse intitulée : «Le droit des industries de réseaux 1830-2010. Une histoire de l’évolution du rôle d’Etat fondatrice d’un droit du service public».

 

Le grade de docteur en Histoire, histoire de l’art et archéologie a été décerné le 20 avril 2012 à Marie-Aude Hendrick pour sa thèse intitulée : «Des mots de circonstances. Les discours de rentrée de la haute magistrature belge au XIXe siècle». 

 

Philosophie et Lettres

 

Le grade de docteur en Philosophie et lettres a été décerné le 8 décembre 2006 à Emilienne AKONGA EDUMBE pour sa thèse intitulée : «De la déchirure à la réhabilitation : l'itinéraire littéraire d'Henry Bauchau».

 

Le grade de docteur en Philosophie et lettres a été décerné le 22 mai 2006 à Muriel LENOBLE  pour sa thèse intitulée : «Le passif impersonnel du type "venitur" chez les historiens latins (César, Salluste et Tacite). Essai méthodologique, quantitatif et descriptif».

 

Le grade de docteur en Philosophie et lettres a été décerné le 27 octobre 2004 à Emmanuel Noël BABISSAGANA pour sa thèse intitulée : «L'interdit de la torture en procès ? Essai de justification morale et politique».

 

Le grade de docteur en Philosophie et lettres (avec label européen) a été décerné le 6 décembre 2001 à Françoise VAN HAEPEREN pour sa thèse intitulée : «Le collège pontifical (3ème s. a.C.n. - 4ème s. p.C.n.). Contribution à l'étude de la religion publique romaine».

 

Le grade de docteur en Philosophie et lettres a été décerné le 28 septembre 2001 à John WECKER pour sa thèse intitulée : «Genèse et structure de la phénoménologie de líintersubjectivité de Husserl».

 

Le grade de docteur en Philosophie et lettres (avec label européen) a été décerné le 15 décembre 2000 à Bernadette DESORBAY pour sa thèse intitulée : «L'excédent de la formation romanesque. Etude de l'œuvre de l'écrivain Pierre Mertens».

 

Le grade de docteur en Philosophie et lettres a été décerné le 21 novembre 1996 à Laurent VAN EYNDE pour sa thèse intitulée : «La libre raison du phénomène. Recherches phénoménologiques sur l'esthétique et la Naturphilosophie de Goethe».

Université Saint-Louis - Bruxelles | Boulevard du Jardin botanique, 43 | 1000 Bruxelles | Belgique | Tél : +32 2 211 78 11 | Fax : +32 2 211 79 97 | N° d'entreprise : TVA BE 0413.332.242