Université Saint-Louis - Bruxelles
|

« Gestion des eaux à Bruxelles : enseignements des longues séries temporelles de données du système de télémétrie Flowbru »


Publié le 23 mai 2017


Le dernier numéro de Brussels Studies présente un article de Nicolas de Ville et Michel Verbanck, consacré à la thématique de la « Gestion des eaux à Bruxelles : enseignements des longues séries temporelles de données du système de télémétrie Flowbru ».

« Les longues séries temporelles de données fournies par le réseau hydrométrique régional Flowbru (www.flowbru.be) offrent une nouvelle occasion de mieux comprendre le système hydrographique de Bruxelles. L'exploration et l'analyse de ces données, assorties de leur consolidation, de leur modélisation et de leur interprétation minutieuse, apportent un éclairage nouveau sur les performances du système d'assainissement. En premier lieu, le problème des infiltrations d'eau limpide parasite dans le réseau est abordé.

De nouvelles méthodes sont mises au point pour calculer les volumes d'eau claire qui pénètrent quotidiennement dans l'ensemble de la zone traitée par la station d'épuration de Bruxelles-Nord. L'importance des variations saisonnières des infiltrations est mise en lumière, de même que les moyens de détecter ces variations dans les séries temporelles limnimétriques, de façon à repérer les canalisations sujettes à des infiltrations. L'étude porte ensuite sur l'accumulation des sédiments dans le principal collecteur de la Région bruxelloise, à savoir, le grand émissaire de la rive droite du canal.

La dynamique de cette accumulation est examinée, puis une comparaison entre la situation actuelle et celle des années 1980 fait apparaître que le phénomène s'est fortement accentué au cours de ces dernières décennies. Les possibles causes et conséquences de cette accumulation sont enfin brièvement évoquées. »
 






Crédit photo : https://pixabay.com