Université Saint-Louis - Bruxelles
|

SOCA1315 - Analyses et théories du pouvoir



Crédits : 5

Professeur :
Mode d'enseignement :
Présentiel, deuxième quadrimestre, 30 heures de théorie.

Horaire :
Second quadrimestre
le vendredi de 08:30 à 10:30 au Ommegang Om21SdE

Langues d'enseignement :
Le cours se tient entièrement en français.

Objectifs d'apprentissage :
Le cours vise à approfondir la connaissance des auteurs en sciences sociales et politiques qui structurent le débat sur la question du pouvoir, de ses institutions, de ses rouages et de sa remise en question aujourd'hui. Une telle connaissance est non seulement souhaitable d'un point de vue sociétal mais elle est également utile en ce qu'elle facilitera la suite du parcours universitaire, en Master.

Prérequis :
Pour le programme de Bachelier en information et communication :

Pour le programme de Bachelier en sciences politiques, orientation générale :

Pour le programme de Bachelier en sociologie et anthropologie :


Corequis :
Aucun

Contenu de l'activité :
Le cours initie les étudiant.e.s à l'éclosion des analyses et des théories du pouvoir, qui a lieu dans l'après-guerre (critique du consumérisme et des appareils de l'Etat d'une part, et critique du pouvoir colonial d'autre part). Les étudiant.e.s seront amené.e.s à lire des textes fondateurs et ils, elles, devront se les approprier.


Activités d'apprentissages prévues et méthodes d'enseignement :
Séminaire de discussion et d'analyse.
Lecture approfondie de textes.


Méthodes d'évaluation :
Examen oral à livre ouvert


Bibliographie :
Partie 1. L'après-guerre ou la naissance de la question du pouvoir

? introduite par la projection du documentaire d'Alain Resnais Nuit et Brouillard (1956).

Hannah ARENDT, « Les devoirs d'un citoyen respectueux de la loi » dans Eichmann à Jérusalem : Rapport sur la banalité du mal, Paris, Gallimard, 1966 (original en anglais paru en 1963), pp. 255-278.

Herbert MARCUSE, « Les formes nouvelles de contrôle » et « L'Univers du discours clos (extrait) » dans L'Homme unidimensionnel : Essai sur l'idéologie de la société industrielle avancée, Paris, éditions de Minuit, 1964, pp. 27-43 et pp. 109-128.

Max HORKHEIMER & Théodor ADORNO, « La production industrielle de biens culturels : Raison et mystification des masses (extrait) » dans La Dialectique de la Raison, Paris, Gallimard, 1974 (original en allemand paru en 1944), pp. 153-176.

Pierre CLASTRES, « La société contre l'état » dans La société contre l'état : recherches d'anthropologie politique, Paris, éditions de Minuit, 1974, pp. 161-186.

Marshall SAHLINS Age de pierre, âge d'abondance : L'économie des sociétés primitives, Paris, Gallimard, 1976.

Michel FOUCAULT, « L'œil du pouvoir » (entretien avec J.P. Barrou et M. Perrot 1977), dans Dits et écrits, Paris, Gallimard, 1994, volume 3, pp. 190-207.

Gilles DELEUZE & Félix GUATTARI, « Appareil de capture (extrait) » dans Mille Plateaux, Paris, les éditions de Minuit, 1980, pp. 532-545.

Partie 2. L'après-guerre et la contestation du pouvoir colonial

? introduite par la projection du documentaire « Acte II : 1945-1964, L'ouragan africain » dans la série Afrique(s) une autre histoire du 20e siècle réalisée par l'INRA en 2010 .

Aimé CESAIRE, Discours sur le colonialisme, Paris, éditions Présence africaine, 1950, pp. 7-74 (éq. 20 pages !).

Franz FANON, « Sur la culture nationale (extrait) » & « Guerre coloniale et troubles mentaux (extrait) » dans Les Damnés de la Terre, Paris, La Découverte (première publication chez Maspéro), 1961, pp. 197-223, pp. 239-243.

Edward SAID, Orientalism : L'Orient créé par l'Occi-dent, Paris, éditions du Seuil, 1980 (original paru en anglais en 1978).

? Le cours se terminera avec la projection du documentaire Ouvrir la voix réalisé par Amandine GUE (2016) ou de I Am Not Your Negro réalisé par Raoul PECK (selon les disponibilités).


Autres informations :
Séminaire de lecture et de discussion sur textes, en 13 séances.