Université Saint-Louis - Bruxelles
English
|

Débouchés

Le traducteur peut exercer son métier en Belgique ou à l’étranger. Il est l’intermédiaire entre des personnes de langues différentes. Il transpose un texte écrit d’une langue à l’autre.

  • Textes juridiques
  • Textes économiques
  • Textes scientifiques et techniques
  • Textes littéraires
  • Textes multimédias (sous-titres et surtitres, adaptations cinématographiques...)
  • Conception de vocabulaires spécialisés - dictionnaire, lexique, banque de termes, localisation (nuances selon la langue et la culture)
  • Traduction de textes liés à l’Union européenne

La transmission d’un message oral est assurée par l’interprète. Celui-ci peut travailler dans des milieux tels que les organisations nationales et internationales (Union européenne, OTAN, ONU...). On le retrouve également lors d’événements culturels, de colloques ou de rencontres internationales.

De nombreuses entreprises cherchent à engager du personnel plurilingue. Une formation de traducteur ou d’interprète est un atout. En effet, elle garantit des connaissances linguistiques réellement approfondies et une formation générale très solide. Elle est aussi une école de la rigueur, qualité très appréciée dans la vie professionnelle.

Les traducteurs et les interprètes sont recrutés dans de nombreux secteurs : relations publiques, commerce, marketing, ressources humaines, etc. Des possibilités s’offrent aussi dans le monde des médias et le secteur bancaire.

Enfin, bon nombre de traducteurs et interprètes travaillent comme enseignants ou formateurs, que ce soit dans les écoles ou les entreprises.

Ces multiples débouchés permettent à certains étudiants de faire le choix de se lancer sur le marché du travail après le premier cycle.