Université Saint-Louis - Bruxelles
English
|

Présentation

 

Programme de bachelier en traduction et interprétation

 Horaire de jour   180 crédits   3 années
 Niveau 6 du Cadre de certification européen (EQF)  Référentiel de compétences
 Stage : non  Travail de fin de cycle : non  Séjour d’échange : oui


Qu'est-ce que la traduction et l'interprétation ? 

La traduction est la transposition d’un texte écrit dans une langue de départ, appelée la langue source, vers une autre langue, la langue cible.

Les contenus à traduire peuvent être, par exemple :

  • des textes techniques ou scientifiques comme un mode d’emploi, une notice pharmaceutique ou un brevet,
  • des textes artistiques comme un roman, un scénario ou les sous-titres d’un film,
  • des textes de communication comme une annonce publicitaire ou un communiqué de presse,
  • des textes juridiques comme un contrat ou le jugement rendu par un tribunal.

L’interprétation est la restitution orale de ce qui a été dit par un intervenant dans une autre langue. En raison du cadre dans lequel elle se pratique, l’interprétation de conférence se distingue de l’interprétation communautaire.

L’interprétation de conférence comprend :

  • L’interprétation simultanée est l’interprétation d’un discours à mesure qu’il se déroule : l’interprète, en cabine, traduit en même temps que l’orateur parle, et le public dans la salle l’entend grâce à des écouteurs.
  • L’interprétation consécutive est l’interprétation d’un discours, segment par segment, l’interprète intervenant immédiatement après l’orateur, sans équipement technique. L’interprète retransmet l’intervention aux participants en s’appuyant sur des notes prises selon une technique personnelle.

L’interprétation communautaire est l’interprétation d’entretiens entre un groupe restreint d’orateurs/de participants, l’interprète intervenant après chaque prise de parole de l’un des interlocuteurs. Ce type d’interprétation se pratique dans un contexte plus ou moins confidentiel, des réunions internes ou des négociations discrètes, par exemple.

Structure

Depuis septembre 2014, un nouveau décret définit le paysage de l’enseignement supérieur et modifie l’organisation académique des études.

Premier cycle : Bachelier - 180 crédits

Le programme d’études de bachelier (ou premier cycle) comporte des unités d’enseignement, obligatoires ou optionnelles, correspondant à un total de 180 crédits. Il est présenté en blocs annuels de 60 crédits.

Le premier bloc de ce programme est imposé à tous les étudiants qui s’y inscrivent pour la première fois. Une fois que l’étudiant a franchi ce premier cap, il définit lui-même la suite du parcours en agençant les unités d’enseignement obligatoires et optionnelles du programme. Il doit choisir un ensemble cohérent d’unités d’enseignement validé par les autorités académiques. Certaines unités d’enseignement doivent être acquises préalablement (prérequis), d’autres doivent être suivies en parallèle (corequis).

Le grade de bachelier universitaire est un grade de transition. Il donne accès aux masters.

Le programme de bachelier en traduction et interprétation est construit sur trois piliers :