Université Saint-Louis - Bruxelles
English
|

Programme d'études 2017 - 2018

Présentation

 


Programme de bachelier en langues et lettres françaises et romanes

 Horaire de jour  180 crédits   3 années
 Niveau 6 du Cadre de certification européen (EQF)  Référentiel de compétences
 Stage : non  Travail de fin de cycle : non   Séjour d’échange : oui 


Entreprendre des études de langues et lettres françaises et romanes, c’est poser un choix important pour la société de demain : en effet, celui qui maîtrise sa langue, sa littérature et sa culture, parce qu’il est capable de décoder tout type de discours et de construire des arguments convaincants, se donne les clés pour comprendre les enjeux de notre civilisation contemporaine et pour intervenir dans la sphère publique ou médiatique. L’avenir ne se construit pas seulement avec ceux qui manient les technologies de pointe, mais également avec ceux qui peuvent résister aux idées reçues ou dangereusement simplistes et proposer une vision du monde plus éclairée et plus humaniste.

Structure

Les études de langues et lettres françaises et romanes constituent une formation aux multiples facettes, à la fois riches et variées. Au cœur de ces études, il y a bien sûr la langue française : les romanistes l’appréhenderont dans toutes ses dimensions, travaillant aussi bien les variétés de la langue telle qu’elle est parlée actuellement, ses enjeux sociologiques ou politiques (linguistique synchronique), que la langue dans son histoire et son évolution depuis le latin (linguistique diachronique).

En parallèle, ils se plongeront dans la littérature d’hier et d’aujourd’hui, celle qui a toujours anticipé les grandes révolutions et les tournants de l’histoire : ils en étudieront les œuvres et les courants principaux au fil du temps (histoire littéraire) et apprendront à identifier les procédés grâce auxquels le texte exerce ses fonctions esthétique et critique (analyse littéraire).

Choisir cette formation, c’est également s’ouvrir à une autre langue romane et à une autre littérature. Qu’il s’agisse de l’espagnol ou de l’italien - voire des deux -, apprendre une langue étrangère enrichit non seulement le bagage culturel des romanistes, mais leur permet également d’approfondir leur connaissance du français dans une perspective comparatiste.

Enfin, les études de langues et lettres françaises et romanes permettent d’acquérir d’autres savoirs pour se rendre plus polyvalent et mieux aiguiser son esprit critique par le biais d’enseignements généraux (formation interdisciplinaire), tels
que l’histoire, l’histoire de l’art et la philosophie, ainsi que par le choix de cours optionnels (mineure), qui offrent une ouverture privilégiée vers une autre discipline scientifique.