Université Saint-Louis - Bruxelles
English
|

Programme d'études 2017 - 2018

Présentation


Programme de bachelier en information et communication

 Horaire de jour   180 crédits   3 années
 Niveau 6 du Cadre de certification européen (EQF)
 Stage non   Travail de fin de cycle : non   Séjour d’échange : oui 
 Référentiel de compétences


Les médias et les technologies de communication peuplent notre quotidien. Certains vont même jusqu’à dire que notre quotidien se déroule dans les médias. La médiatisation touche toutes les sphères de la vie en société, qu’il s’agisse de la vie citoyenne, des relations commerciales, du milieu associatif, de la sphère artistique, du monde éducatif, de la sociabilité « ordinaire » ou des relations parents-enfants. Les journalistes ne sont plus « monomédias » et ne s’adressent plus à des lecteurs : désormais, ils produisent des contenus pour une variété de supports et interagissent avec une « communauté ». Les organisations en tous genres, tant privées que publiques, font de leur communication globale un pilier essentiel de leur stratégie de développement. Pour les personnalités politiques, le nombre de followers sur Twitter devient aussi important que la légitimité démocratique issue des élections. Les modes de sociabilité se reconfigurent sur les sites web de réseaux sociaux en même temps que notre conception de la vie privée et de la vie publique. Et de nouveaux acteurs comme Google, Facebook et Amazon s’imposent comme les géants d’une économie basée sur la production de contenus par les utilisateurs et la collecte de données personnelles.

Le paysage médiatique et communicationnel est en transformation permanente. Les sciences de l’information et de la communication (SIC) se donnent pour tâche d’analyser ces transformations et de réfléchir, de manière critique, aux enjeux (sociaux, culturels, politiques, éthiques ou autres) qu’elles posent pour la société.

Les SIC font se côtoyer les sciences humaines et les sciences sociales. De façon originale, elles situent leurs objets d’étude à la croisée de quatre grandes dimensions : les discours que produisent les acteurs journalistiques, politiques, publicitaires, associatifs ou autres, les significations qui circulent dans la société, les technologies qui médiatisent les relations et plus largement les différentes sphères de la vie en société, et les pratiques sociales qui donnent sens aux discours et aux usages des technologies de communication. 

Au travers de ce regard multipolaire mais spécifique, les SIC investissent des domaines scientifiques et professionnels aussi divers que la communication organisationnelle, le journalisme, la communication politique, la communication multimédia et la gestion de médias sociaux, la communication interculturelle, la communication socio-éducative (campagnes de prévention, médiation des savoirs…), l’écriture et l’analyse cinématographiques, les arts du spectacle vivant et la gestion de l’information. Cette liste, non exhaustive, montre déjà le rayonnement des SIC et la diversité des métiers auxquels les études universitaires en Information et communication peuvent mener. 

Structure

Le programme de bachelier en information et communication est un programme de 1er cycle (bachelier dit de "transition"), qui comporte 180 crédits, et fait l'objet d'une découpe chronologique en trois blocs annuels de 60 crédits. Il prépare à plusieurs formations de 2e cycle (programmes de Master) que nos étudiants poursuivent dans une autre institution de type universitaire (Pour le détail, se reporter à la rubrique "et après… quelles formations ?").

La formation de bachelier en information et communication affiche une forte composante d’interdisciplinarité qui est l’une des marques de fabrique de l’Université Saint-Louis, de sorte que l'étudiant puisse être formé et se préparer au mieux aux défis que rencontrent à la fois le communicateur et le journaliste.

Ainsi, le 1er bloc annuel standardisé est totalement commun aux trois programmes POLS organisés en Faculté d’ESPO : sciences politiques, information et communication et, sociologie et anthropologie, et propose deux unités d'enseignement d’introduction à chacune des disciplines de finalité. Ce premier bloc annuel commun facilite les réorientations en début de cursus : un étudiant peut modifier son orientation au 2e bloc annuel standardisé vers une des deux autres filières de POLS sans avoir d'unités d'enseignement à rattraper. 

L’affiliation disciplinaire est conçue pour prendre de l’ampleur au fil du cursus. Dans le BAS 2, 20 crédits au moins sont spécifiques au domaine information et communication; dans le BAS 30 crédits au moins sont spécifiques au domaine. 

La structure du programme se compose d'unités d'enseignement magistrales "classiques" en auditoire, d’introduction aux disciplines des sciences humaines et sociales (philosophie, droit, histoire, économie, psychologie, sociologie, science politique, information et communication) parfois accompagnées d'activité d'apprentissage impliquantes, des enseignements méthodologiques accompagnés de travaux pratiques (ex : Démarches et méthodes de recherche en sciences sociales). L’atelier thématique, organisé dans le 3e bloc annuel standardisé, permettent un travail individualisé dans des groupes de taille restreinte. (Pour plus de détails sur l’originalité et la spécificité de l’atelier pluridisciplinaire, se reporter à la rubrique "Atelier"). Enfin, le programme initie, tant sur un mode réflexif que pratique, aux principes et aux techniques de l'écriture journalistique et de la communication multimédia.