Université Saint-Louis - Bruxelles
English
|

ESPO1162 - Science politique



Crédits : 3

Professeurs :
Mode d'enseignement :
Présentiel, premier quadrimestre, 30 heures de théorie.

Horaire :
Premier quadrimestre
le vendredi de 11:00 à 13:00 au 43 Botanique 1

Langues d'enseignement :
Français

Objectifs d'apprentissage :
Le cours est un cours d'introduction. Il vise à introduire à la fois à ce que sont les phénomènes politiques actuels et, surtout, à la façon dont la science politique en traite en vue de dégager des enseignements généraux à leur sujet.

Compte tenu de son volume horaire, le cours a fait le choix de s'attacher en priorité à initier les étudiants à un cadre d'analyse politologique de base, capable de leur rendre compréhensibles les cadres structurels dans lesquels les phénomènes politiques actuels se produisent.

Sur un plan pratique, le but est qu'à l'issue du cours, les étudiants aient acquis la maîtrise intellectuelle d'un certain nombre de catégories conceptuelles, de modes de raisonnement et de thèses théoriques qui alimentent ce cadre d'analyse politologique de base. A l'examen (voir " évaluation "), il leur sera demandé de démontrer qu'ils sont capables d'en faire une application pertinente dans une analyse politologique de phénomènes politiques qui n'auront pas nécessairement été évoqués au cours.


Prérequis :
Aucun

Corequis :
Aucun

Contenu de l'activité :
Le cours est divisé en quatre grandes parties, chacune correspondant à un concept classique, fondamental, de la science politique actuelle : Politique/politisation, Pouvoir, Etat, Démocratie. Dans l'analyse de chaque concept et de la réalité qu'il recouvre, on aura le souci de montrer d'une part, ce qui fait la spécificité des phénomènes politiques au regard des autres phénomènes sociaux, et d'autre part, ce qui fait la spécificité des phénomènes politiques occidentaux contemporains, en comparaison de phénomènes politiques se déroulant dans d'autres contextes géopolitiques ou qui se sont produits à des époques antérieures.

Le cours donnera également l'occasion de préciser la portée d'autres notions habituelles de science politique : société civile, organisation internationale, nation, supraétatisme, fédéralisme... Il permettra aussi d'aborder quelques théories de référence de la science politique contemporaine (celle de Lipset et Rokkan sur les clivages et les partis politiques, celle de Max Weber sur la domination politique ou encore celle de Bernard Manin sur la démocratie représentative). Enfin, il aura à cœur d'initier une réflexion à propos de quelques enjeux politiques majeurs de notre époque (le rôle des manières de voir dans le déclenchement et l'orientation d'une action politique, la relativisation de la place centrale de l'Etat dans l'organisation contemporaine du gouvernement des humains, la tension entre volonté populaire et raison dans les régimes politiques occidentaux, etc.).

Tout au long du cours, de nombreux exemples tirés de l'actualité serviront à illustrer et mieux faire comprendre les éléments théoriques dont la maîtrise est au centre de l'apprentissage lié au cours.



Activités d'apprentissages prévues et méthodes d'enseignement :
Exposés ex cathedra basés sur un manuel intitulé Fondements de science politique (Bruxelles, De Boeck, 2014) à la rédaction duquel le titulaire du cours a participé. Le manuel sera vendu à la Reprographie. Les passages précis du manuel qui constituent la matière du cours sont listés dans un document consultable sur le site de cours, de même que la liste des référents théoriques du cours (concepts, thèses…) qui sont (seuls) susceptibles de faire l'objet de questions d'examen lors de la présente année académique.

Pendant les séances de cours, un diaporama sera projeté afin d'aider les étudiants à assimiler correctement la matière. Les dias contiendront, selon les cas, soit des représentations simplifiées (sous la forme de plans, tableaux, schémas) d'éléments qui sont développés de façon littéraire dans le manuel, soit des supports au développement de tendances générales ou d'exemples présentés au cours (données statistiques, extraits de textes officiels, etc.). Une copie papier du diaporama sera vendue à la Reprographie, et une copie électronique sera consultable sur le site de cours.

Enfin, le site de cours comprend également une série de questions et de réponses d'examen des années précédentes, ainsi que des exercices pour se préparer pour l'examen.


Méthodes d'évaluation :
L'examen est écrit. Il dure 2 heures. Il se compose de 4 questions qui seront notées chacune sur 10 points, le total des points étant ensuite divisé par 2 pour obtenir une note d'ensemble sur 20.

L'examen comprendra une question pour chacune des 4 grandes parties du cours. Toutes les questions inviteront les étudiants à analyser, de manière correcte d'un point de vue politologique, des cas réels qui n'auront pas nécessairement été examinés au cours, et ce, en appliquant de façon adéquate des éléments généraux de connaissance qui auront été développés au cours. Il est entendu que l'énoncé de chaque question comprendra tous les éléments de connaissance factuelle de ces cas réels qui sont nécessaires pour mener à bien les analyses requises.

La dernière séance du cours sera en partie consacrée à donner de plus amples renseignements sur le déroulement de l'examen ainsi que sur la façon la plus adéquate de le préparer.


Bibliographie :
Aucune autre lecture que les passages idoines du manuel évoqué plus haut n'est requise. Le manuel contient des orientations bibliographiques spécifiques pour les étudiants qui souhaiteraient aller plus loin.


Autres informations :
Aucune