Université Saint-Louis - Bruxelles
|

 

1914 - 1918 : les arts de la mémoire

Semaine de la Grande Guerre à l'Université Saint-Louis

 

A l’initiative du Conseil pour la politique culturelle de Saint-Louis, une semaine de commémoration de la Grande Guerre est organisée dans les locaux de l’université.

 

Sous le thème "1914-1918 : les arts de la mémoire", de nombreux événements et manifestations jalonneront cette semaine du souvenir, du 23 au 27 février 2015.

 

Expositions d’art graphique, conférences, visites, représentations théâtrales et rencontres littéraires sont au programme de ces journées de la mémoire.

 

Les activités sont gratuites et libres d’accès.

La matinée du mercredi 25 février s’adressera plus particulièrement aux écoles secondaires.

 

Le programme

 

Le lundi 23 février 2015

 

12h au local P61

 

Vernissage des expositions "Quand la Bande Dessinée illustre la Grande Guerre" et "14-18 s’affiche".

Lecture publique de "Le journal de Virginie - 1914", nouvelle écrite par Régine Naulin

 

18h à l'auditoire 5

 

Conférence "A quoi sert le centenaire de la Grande Guerre ? Un premier retour réflexif " par Nicolas Offenstadt

 

 

Le mardi 24 février 2015

 

12h à l'auditoire 101

 

Ciné-soupe : "Les sentiers de la gloire" (Stanley Kubrick, 1957, 1h28)

 

18h-20h au local P61

 

Rencontre littéraire avec Xavier Hanotte et Pierre Schoentjes

 

Le mercredi 25 février 2015

 

9h15-12h15

 

Matinée pour les écoles secondaires

 

12h à l'auditoire 101

 

Ciné-soupe : "Charlot Soldat" (Shoulder Arms) (Charlie Chaplin, 1918, 46 min) et deux courts métrages d’animation : "Jour de gloire" (Bruno Collet, 2007, 6’30’’) et "Lettres de femmes" (Augusto Zanovello, 2013, 11’15’’)

 

19h30 à l'Amphi

 

Exils 1914 : spectacle* et discussion avec les comédiens

Réservation indispensable : info@usaintlouis.be

 

Le jeudi 26 février 2015

 

12h à l'auditoire 101

 

Ciné-soupe : documentaire "14-18 : L’histoire belge. Oppression et opposition" (Michel Mees, 2014, 1h28) 

 

Le vendredi 27 février 2015

 

12h à l'auditoire 101

 

Ciné-soupe :  "Capitaine Conan" (Bertrand Tavernier, 1996, 2h04)

 

Et en continu ...

 

Quand la Bande Dessinée illustre la Grande Guerre : exposition de dessins et de planches de BD (couloir de la Préfecture)

14-18 s’affiche (hall d’entrée et 1er étage du 43, bd du Jardin botanique)

Visite du monument dédié aux victimes de la Grande Guerre (hall d’entrée du 38)

 

Localisation

 

Local P61 et Auditoire 5 43, boulevard du Jardin botanique

 

Auditoire 101 109, rue du Marais

 

Amphi 107, rue du Marais

 

Couloir de la Préfecture et Hall d’entrée du 38 Entrée par le parking, 119, rue du Marais

 

 

Informations et inscriptions

info@usaintlouis.be 

 

 

 

Théâtre

 

"Exils 1914* " - Trois récits d’exils de la Grande Guerre (1914-1918). "Un thème : l’exil. Une époque : 1914-1918. Trois regards, trois comédiens, trois récits qui se croisent, s’entrechoquent et se répondent. Avec colère. Avec humour. Exils 1914, c’est l’histoire d’August qui fuit la Belgique, avec sa femme, ses valises et la Sainte Vierge. Exils 1914, c’est l’histoire de Victor Vay, travailleur déporté dans une usine allemande. Exils 1914, c’est l’histoire d’Angolo, soldat congolais venu crever dans les tranchées flamandes." "Exils 1914" est un projet théâtral de la Compagnie MAPS*, jeune compagnie belge dont les projets s’articulent autour de la thématique de l’immigration, des frontières et des identités. La pièce, d’une durée d’1h20, sera suivie par une discussion en présence des comédiens et de Michaël Amara, chef de section aux Archives générales du Royaume.

 

Ecriture et mise en scène : Compagnie MAPS

Avec : Stéphanie Mangez,Emmanuel De Candido, Philippe Beheydt

Assistanat à la mise en scène : Thibault Wathelet

Création musicale : Emmanuel De Candido, Pierre Solot et GLÜ / Mixage son et musique : Clément Papin

Création vidéo : Lou Galopa / Création costumes : Jackye Fauconnier / Création lumières : Kim Lan et Alexia Nguyen Thi

 

* Une production de la Compagnie MAPS. Une coproduction de la Ville de Bruxelles. Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles, la Loterie Nationale,l a COCOF, les Riches Claires et la Vénerie / Centre Culturel de Watermael-Boitsfort et le Centre Culturel des Roches. Avec l’aide de Promotion Théâtre, La Chaufferie - Acte 1, Théâtre & Publics, la Comédie Claude Volter, la Province de Liège, Le Centre Culturel Cité-Culture et l’échevinat de Woluwe Saint Pierre.

 

Ciné-soupe

 

Une soupe et un film. L’idée est simple : du mardi au vendredi midi, nous vous proposons une séance de cinéma autour du thème de la Grande Guerre accompagnée d’un bol de soupe, à la mode 14-18.

 

Le programme est très varié et les films choisis sont volontairement courts. De quoi changer vos pauses de midi !

 

Arts graphiques

 

14-18 s’affiche

Au cours de la Première Guerre mondiale, tous les belligérants usent d’un support précis pour diffuser idées et propagande : l’affiche. Qu’il s’agisse d’affiches américaines invitant à s’enrôler ou d’arrêtés du gouverneur allemand à Bruxelles, l’affiche est omniprésente de 1914 à 1918.

 

Une dizaine d’affiches issues des Archives générales du Royaume (Bruxelles) sont exposées afin d’illustrer une autre guerre : celle des mots et des images.

 

Quand la Bande Dessinée illustre la Grande Guerre

Vingt dessins réalisés par 20 dessinateurs différents à partir d’objets historiques ayant appartenu à des soldats de la Première Guerre mondiale. Vingt planches exposées dans le couloir de la Préfecture afin de nous familiariser avec le quotidien des "poilus".

 

Littérature

 

Mémoire de la Grande Guerre et fiction romanesque

Germaniste de formation et traducteur de littérature anglaise et néerlandaise, auteur de romans, nouvelles et poèmes, Xavier Hanotte entremêle avec brio passé et présent : certains de ses romans, tels que De secrètes injustices, font de la mémoire de la Grande Guerre la clé d’énigmes (policières) du présent. Pierre Schoentjes est quant à lui Professeur de littérature française à l’Université de Gand et, notamment, spécialiste de la littérature sur la Première Guerre mondiale (Fictions de la Grande Guerre, Classiques Garnier, 2009 ; La Grande Guerre : un siècle de fictions romanesques, Droz, 2008). Ils seront tous deux nos invités lors d’une rencontre-débat.

 

Lecture de la nouvelle de Régine Naulin

"Le journal de Virginie - 1914", extrait d’une correspondance maritale en 1914. L’auteur, Régine Naulin, se définit comme une épi-curieuse, passeuse de vies, orpailleuse de rimes ou tisseuse de mots féïques.

 

Histoire

 

Conférence

"A quoi sert le centenaire de la Grande Guerre ? Un premier retour réflexif " par Nicolas Offenstadt maître de conférences en histoire médiévale à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

 

Nicolas Offenstadt est spécialisé dans l’étude du rapport à l’espace public au moyen âge et dans l’étude des mémoires de la Grande Guerre.

 

Monument aux morts

L’Université abrite un monument aux morts de la Grande Guerre. Inauguré en 1922, il a été réalisé dans une perspective à la fois religieuse et patriotique. Le relief en marbre, sculpté par Frans Huygelen, représente le Christ en croix, recevant l’offrande symbolique d’un casque et d’un glaive, portés par une jeune femme et un enfant devant une Victoire ailée. Le monument est entouré de panneaux en marbre sur lesquels sont inscrits les noms des 237 élèves, étudiants et anciens de l’Institut Saint-Louis (Faculté et collège secondaire confondus) morts à la guerre.

 

Matinée pour les écoles secondaires

 

Des élèves de rhéto auront l’occasion de participer à une matinée durant laquelle ils visiteront les deux expositions et le monument, avant d’assister à la pièce "Exils 1914" (sur réservation uniquement).

Université Saint-Louis - Bruxelles | Boulevard du Jardin botanique, 43 | 1000 Bruxelles | Belgique | Tél : +32 2 211 78 11 | Fax : +32 2 211 79 97 | N° d'entreprise : TVA BE 0413.332.242