Université Saint-Louis - Bruxelles
|

L’Université Saint-Louis s’engage en faveur de l’enseignement supérieur inclusif 

 

L’aide aux étudiant.e.s à besoins spécifiques

 

Le décret de la Communauté française du 30 janvier 2014 relatif à l’enseignement supérieur inclusif (Mon.b., 9 avril 2014), modifié par un décret du 16 juin 2016, définit cet enseignement comme celui qui met en œuvre des dispositifs visant à supprimer ou à réduire les barrières matérielles, pédagogiques, culturelles, sociales et psychologiques que certain.e.s étudiant.e.s, en raison d’un handicap, d’un trouble d’apprentissage ou d’une maladie invalidante, peuvent rencontrer lors de l'accès aux études, au cours des études ou au moment de l'insertion socioprofessionnelle.

 

Ce décret entend contribuer ainsi favoriser la mise en place de mesures et de ressources destinées à répondre à la demande de ces étudiant.e.s en prévoyant des aménagements rencontrant les difficultés qu’ils ou elles éprouvent dans parcours académique et leurs démarches d’insertion socioprofessionnelle.

 

L’Université Saint-Louis s’inscrit pleinement dans un tel projet, qui rejoint les objectifs qu’elle s’est assignée, avant l’adoption du décret, en vue de donner à chacune et chacun les meilleures chances d’améliorer ses compétences et de devenir un.e citoyen.ne libre et engagé.e (voir le document « missions et objectifs »). À cette fin, l’Université met en œuvre, tant au niveau de l’organisation des cursus que de leurs modalités d’évaluation, une série d’aménagements destinés à assurer, aux étudiant.e.s concerné.e.s, une égalité réelle et effective dans le suivi de leurs études. Selon le Règlement des études et examens, ces aménagements peuvent consister en un allègement du programme annuel de l’étudiant.e, via la répartition du programme d’études sur une plus longue période de temps, en une adaptation de l’horaire des examens, ou encore en un changement de la modalité de ceux-ci (de l’oral à l’écrit ou de l’écrit à l’oral, selon les spécificités de chaque situation particulière). D’autres aménagements et mesures d’aide sont envisageables, en fonction des besoins de chacun.e. On songe, notamment, à l’assistance de preneurs de notes et à la facilité d’accès aux cours.

 

Toutes ces mesures d’aménagement, ainsi qu’un suivi pédagogique régulier, peuvent être planifiés structurellement, pour l’ensemble de l’année académique, au travers d’un plan d'accompagnement individualisé. Un tel plan peut être sollicité par :

 

l'étudiant.e présentant une déficience avérée, un trouble spécifique d'apprentissage (dyslexie, dyscalculie, dysorthographie, etc.) ou une maladie invalidante dont l'interaction avec diverses barrières peut faire obstacle à la pleine et effective participation à sa vie académique. Dans ce cas, l’étudiant.e doit fournir un rapport circonstancié concernant son autonomie au sein de l’Université, établi par un spécialiste dans le domaine médical ou par une équipe pluridisciplinaire datant de moins d’un an au moment de l’introduction de la demande ;

 

l'étudiant.e disposant d'une décision lui accordant une intervention notifiée par un organisme public chargé de l'intégration des personnes en situation de handicap (PHARE, AVIQ, Vlaams Agentschap voor Personen met een Handicap, Dienstelle für Personen mit Behinderung, …)

 

L’étudiant.e. qui souhaite la mise en place d’aménagements de son cursus introduit sa demande auprès de la cellule d’aide aux étudiants à besoins spécifiques au plus tard le 15 novembre pour le premier quadrimestre ou le 15 mars pour le second quadrimestre de l’année académique concernée. Cette demande peut être introduite pour autant que le/la futur.e bénéficiaire ait déjà procédé à son inscription à l’Université Saint-Louis (Information complémentaire).

 

 

L'aide aux étudiant.e.s sportif.ve.s de haut niveau

 

L’Université Saint-Louis s’engage également au bénéfice des étudiant.e.s désirant combiner un double objectif en poursuivant des études universitaires et la réalisation d’une carrière sportive.

 

Quels/quelles sont les étudiant.e.s concerné.e.s ?

 

l’étudiant.e sportif.ve de haut niveau : étudiant.e inscrit.e à Saint-Louis pour l’année académique en cours et faisant partie des listes Sportifs de haut niveau ou espoir sportif de la Fédération Wallonie Bruxelles et/ou des listes de la Communauté flamande (Bloso) et/ou de la liste olympique du COIB.

 

l’étudiant.e espoir sportif : étudiant.e inscrit.e à Saint-Louis ne faisant pas partie de la catégorie précédente, mais dont le niveau de pratique nécessite un soutien au regard des performances. Il s’agit d’un niveau national qui implique un nombre important d’entraînements par semaine. Dans ce cas, une attestation de la fédération est nécessaire.

 

Les étudiant.e.s reconnu.e.s sportifs.ves de haut niveau ou espoirs sportifs bénéficient de mesures leur permettant de concilier au mieux leurs études et la pratique sportive de haut niveau. Il peut s’agir d’un étalement de l’année académique, d’un aménagement des horaires ou de la session d’examens, etc.

 

L’étudiant.e. qui souhaite la mise en place d’aménagements de son cursus introduit sa demande auprès de la Cellule d’aide aux étudiants à besoins spécifiques au plus tard le 15 novembre pour le premier quadrimestre ou le 15 mars pour le second quadrimestre de l’année académique concernée. Cette demande peut être introduite pour autant que le/la futur.e bénéficiaire ait déjà procédé à son inscription à l’Université Saint-Louis  (Information complémentaire).

Université Saint-Louis - Bruxelles | Boulevard du Jardin botanique, 43 | 1000 Bruxelles | Belgique | Tél : +32 2 211 78 11 | Fax : +32 2 211 79 97 | N° d'entreprise : TVA BE 0413.332.242