UniversitŽ Saint-Louis - Bruxelles
English Franais
|

 

 

Les "Midis de l'Europe" visent à sensibiliser et à former autour des enjeux européens.

 

Un véritable lieu d'échange entre la communauté scientifique, les étudiants, les acteurs de terrain et plus largement l'ensemble de la société où le débat et les interactions entre les conférenciers et le public occupent une place primordiale.

 

Cette initiative "intra muros" se déroule dans un cadre convivial autour de l'heure de midi. 

 

 

Agenda 2017-2018

 

08/12/2016. "La nouvelle gouvernance economique devants ses juges.  Réflexions a partir de l’arrêt de la Cour constitutionnelle du 28 avril 2016" (13h à 14h30 - Salle du Conseil)

 

Orateurs

 

Mathias El Berhoumi, Professeur, Université Saint-Louis - Bruxelles

Louise Fromont, Aspirante F.N.R.S,  Université Libre de Bruxelles

Etienne Lebeau, Responsable des questions européennes, CNE/CSC

 

Moderatrice

 

Cecile Barbier, chercheuse à l’Observatoire social européen et à l’Institut d’études européennes de l’Université

Saint-Louis - Bruxelles

 

Résumé

 

Voici quatre ans presque jour pour jour, un phénomène d’une amplitude rare se produit dans l’histoire européenne de la Belgique. Le 10 décembre 2013, la Ligue des droits de l’Homme (LDH) et la Centrale nationale des employés (CNE) annoncent leur décision d’introduire un recours en annulation contre la loi fédérale d'assentiment relative au Traité sur la stabilité, la coordination et la gouvernance (TSCG), qui grave dans le droit belge une limitation du déficit budgétaire à 0,5 %. Introduit symboliquement à l’occasion de la journée internationale des droits de l’Homme, ce recours fait rapidement des émules. Ces différentes actions seront toutefois rejetées en bloc par la Cour constitutionnelle dans un arrêt du 28 avril 2016.

 

Au cours de ce midi de l’Europe, Mathias El Berhoumi (Université Saint-Louis - Bruxelles) présentera le contenu de l’arrêt tandis que Louise Fromont (Université Libre de Bruxelles) le restituera dans le cadre des rapports entre la gouvernance économique et les exigences de l’Etat de droit. Etienne Lebeau, conseiller juridique et chargé d’études à la CNE/CSC apportera quant à lui son regard de praticien sur les conséquences que cette validation de la « règle d’or » engendre déjà dans la société belge. Ce panel sera présidé par Cécile Barbier, chercheuse à l’Observatoire social européen et à l’Institut d’études européennes de l’Université Saint-Louis - Bruxelles.              

 

Agenda 2016-2017 (programme complet)